Subscribe

Frédéric Lefebvre s’oppose à la fermeture du consulat de France à Calgary

Frédéric Lefebvre, député UMP des Français d’Amérique du nord, s’alarme jeudi d’une fermeture du consulat de France à Calgary, dans l’ouest du Canada, créé il y a trois ans, y voyant une décision “inconséquente” alors que les Français, selon lui, affluent en Alberta.

Dans un communiqué, l’ex-ministre écrit que ce consulat, créé en août 2010, témoignait “de la volonté des autorités françaises de l’époque de développer leurs relations avec l’Ouest Canadien” où “les intérêts français ne cessent de se développer”. Il cite la protection consulaire accordée à “3 000 Français en difficulté”, et vante une active mission “économique, politique, culturelle et scientifique”, citant des coopérations scientifiques et universitaires, “le dynamisme de la Francophonie albertaine”, et “des entreprises françaises nombreuses à Calgary, qui représentent 10% des entreprises tricolores au Canada”.

Or, “dans le cadre de la réorganisation en cours du réseau consulaire de la France à l’étranger, le consulat de France à Calgary fermera définitivement ses portes à compter du 31 août”, ajoute le député. Il s’oppose “fermement à ce projet inconséquent de fermeture” qui obligera les Français à réaliser leurs formalités “avec le consulat général de France à Vancouver, distant de 1 000 km”. Il “s’interroge sur les motivations de cette décision, alors que la croissance en Alberta est l’une des plus fortes du Canada et que c’est un des lieux où les Français et les entreprises Françaises s’établissent en masse”.

L’élu d’opposition souhaite “rencontrer en urgence” le ministre des Affaires étrangères sur ce dossier. Il n’a pas été possible d’avoir un point de vue de Quai d’Orsay, sollicité ce jeudi 15 août.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related