Subscribe

French cuisine

La Parisienne de 27 ans, qui enchante ses visiteurs du monde entier en partageant avec charme et humour ses découvertes gourmandes sur son blog, publie une collection éclectique de recettes contemporaines dans son livre Chocolate & Zucchini, Daily Adventures in a Parisian Kitchen (version française aux éditions Marabout au mois de septembre).


 


France-Amérique : Pourquoi avez-vous choisi de créer votre blog en anglais ? 


Clotilde Dusoulier : Quand j’ai créé mon blog en 2003, les quelques blogs culinaires qui existaient étaient tous en anglais, c’est donc tout naturellement que j’ai rejoint cette petite communauté. Mais depuis je me suis fait quelques très bons amis parmi les blogueurs et blogueuses francophones, dont j’apprécie beaucoup le travail.


 


France-Amérique : Vous dites avoir découvert la cuisine aux États Unis. Qu’est ce qui vous a le plus marqué dans la gastronomie américaine?


Clotilde Dusoulier : Ma mère cuisine très bien, quand j’ai quitté mes parents pour aller vivre aux États-Unis, il a fallu que je me jette à l’eau et que je m’occupe de mes propres repas pour la première fois. C’était un vrai émerveillement de découvrir tous ces plats, ces ingrédients, et ces cuisines dites “ethniques” que je ne connaissais pas du tout, et ça a démultiplié pour moi le plaisir de l’apprentissage : j’avais l’impression de vivre une aventure à chaque fois que j’allais au supermarché !


 


France-Amérique : Quelles sont vos spécialités culinaires préférées aux états- Unis ?


Clotilde Dusoulier : Je ne résiste jamais à l’appel d’un bon cheeseburger, et je suis une fan de beurre de cacahuète bio et de chunky. J’apprécie aussi le fait de pouvoir trouver facilement des restaurants de cuisine étrangère authentique, asiatique et mexicaine notament, dont le menu n’a pas été édulcoré pour s’adapter au palais local, comme c’est souvent le cas en France.


 


France-Amérique : Dans votre livre, vous proposez des recettes classiques, mais aussi des mélanges inédits ou étonnants comme la ceviche fraise-avocat ou la quiche de brocoli à la pomme.  Quelles sont vos sources d’inspiration ?


Clotilde Dusoulier : Je suis surtout guidée par les affinités saisonnières ou régionales entre les ingrédients, par l’harmonie de leurs couleurs, et aussi par le hasard de ce qui se trouve dans mon réfrigérateur quand je me mets à cuisiner. Et je lis des livres et des magazines, je parle beaucoup cuisine avec les gens, et je dîne souvent dehors – tout ça donne plein d’idées!


 


France-Amérique : Vous préparez le « Guide du Paris Gourmand » qui sortira en 2008.  Vous avez des adresses incontournables ?


Clotilde Dusoulier : La boulangerie de Véronique Mauclerc près des Buttes-Chaumont (83 rue de Crimée dans le 19e, (+33 1 42 40 64 55) fait un pain excellent avec de la farine bio et un four à bois centenaire. Le restaurant Ribouldingue cuisine les abats avec une finesse rare (même s’il n’y a pas que ça au menu! 10 rue Saint-Julien-le-Pauvre dans le 5è, (+33 1 46 33 98 80).


 


RECETTES


 


Tarte Tatin à la Tomate



Pour 8 personnes en entrée


 


Une pâte brisée faite maison, ou une pâte feuilletée achetée dans le commerce, décongelée.


Huile d’olive


2 livres de tomates Roma 


Sel et poivre au moulin


Herbes de Provence ou un mélange de romarin, basilic, origan et thym séchés


¼ tasse de tapenade d’olives noires


6 ounces fromage de chèvre frais


1/3 tasse de feuilles de basilic frais


 


Préparer une pâte brisée et la conserver au frais au moins 30 minutes.



Préchauffer le four à 350°F.  Huiler un moule à quiche en céramique de 10 pouces avec 1 cuillérée à café d’huile d’olive.


 


Couper les tomates dans le sens de la longueur et les épépiner. 
Les ranger dans le moule en les serrant un peu, côté peau vers le bas. Assaisonner avec du sel, du poivre et les herbes de Provence. Arroser d’huile d’olive et passer au four 30 minutes. Laisser refroidir.


Retirer la pâte du réfrigérateur et laisser reposer 10 minutes à température ambiante.
Étaler la pâte sur une surface légèrement farinée de 10 pouces de diamètre. La piquer avec une fourchette sur toute sa surface, étaler la tapenade sur toute
sa surface en laissant  1 pouce de bordure. Couper le fromage en tranches de 1/3 de pouce et les arranger sur les tomates.  Recouvrir avec la pâte, côté tapenade vers le bas, en enfonçant les bords à l’intérieur du moule.
Passer au four 30 to 40 minutes, jusqu à ce que la pâte soit bien dorée. 


Retirer du four et laisser refroidir quelques minutes. Poser un plat de service sur le moule et retourner vivement.  Servir chaud ou à température ambiante, parsemer de feuilles de basilic cisaillées.  


 


Variations :
Remplacer la tapenade par un confit d’oignons, de la pâte d’anchois ou du pesto. À la place du fromage de chèvre, essayez des tranches de mozzarella, séchées avec un papier absorbant.


 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La restaurant week revient à New YorkLa restaurant week revient à New York L'édition hivernale de la Semaine des restaurants de New York propose une cuisine de prestige à prix doux du 16 février au 6 mars. Vingt-neuf restaurants français y participent. C'est […] Posted in Culture
  • Les Français mordus des cours de cuisineLes Français mordus des cours de cuisine Après la théorie livrée dans les blogs et les livres de recettes, place à la pratique. De plus en plus de grands chefs ouvrent des écoles de cuisine pour le grand public et les […] Posted in Culture