Subscribe

Fusillade dans un gymnase : le massacre annoncé sur internet

L’homme qui a ouvert le feu mardi soir dans un gymnase de l’est des Etats-Unis, tuant trois femmes avant de retourner son arme contre lui, tenait un “blog” dans lequel il confessait sa frustration à l’endroit des femmes et annonçait le massacre.

George Sodini, 48 ans, a fait irruption dans le club de sport dont il était membre, le “LA Fitness Gym” de Bridgeville, près de Pittsburgh (Pennsylvanie), ouvrant le feu sur un groupe de femmes en plein cours de danse sud-américaine. Trois sont mortes et une dizaine d’autres ont été blessées avant que le meurtrier ne mette fin à ses jours.

Interrogée par la télévision locale WTAE, un témoin, prénommé Nicole, a raconté que le tueur “avait éteint les lumières puis tiré avec au moins une arme à feu. Partout, les gens hurlaient. C’était horrible”.

Selon elle, une trentaine de femmes se trouvaient dans la salle de danse, tandis qu’une centaine de personnes étaient présentes dans le gymnase.

L’homme tenait apparemment depuis novembre un “blog” dans lequel il laissait échapper sa haine des femmes.

“La dernière fois que j’ai passé la nuit avec une fille, c’était en 1982. C’est la preuve qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Les filles et les femmes ne me regardent jamais NULLE PART. Il y a quelque chose qui ne marche VRAIMENT pas chez moi”, confiait-il.

A la veille de la tuerie, il écrivait: “J’ai pris ma journée, ce lundi, pour m’entraîner et faire en sorte que tout soit nickel… Demain, c’est le grand jour”.

Le blog doit encore être authentifié par la police et a été retiré d’internet mercredi.

La fusillade est l’une des plus graves à endeuiller les Etats-Unis depuis début avril lorsqu’un chômeur a ouvert le feu dans un centre d’accueil pour immigrés à Binghamton dans l’Etat de New York, tuant 13 personnes avant de se suicider.

Related