Subscribe

Gaël Monfils s’est noyé, le public a coulé

Triste journée à Roland-Garros où le deuxième tour a encore été perturbé par la pluie. Entres les gouttes, Gaël Monfils et Stéphanie Cohen-Aloro sont tombés.

Monfils éteint la lumière

Gaël Monfils, tête de série nº13, a été éliminé jeudi au deuxième tour de Roland-Garros par l’Italien Fabio Fognini en cinq sets 2-6, 4-6, 7-5, 6-4, 9-7. Interrompu la veille par la nuit, l’incroyable match entre les deux hommes a pu reprendre, presque 20 heures après l’interruption. Les deux hommes ont repris à égalité 5-5 dans le dernier set.

Il aura fallu 31 minutes au joueur italien sûr de lui pour s’imposer face au numéro 13 mondial. Le Parisien a bien eu deux balles de break, à 5-5 puis à 6-6, mais il n’est pas arrivé à les convertir. À ce petit jeu là, l’Italien s’est montré plus fort en convertissant sa première balle de break et la quatrième balle de match (il en avait eu trois la veille).

La déception est énorme pour le meilleur Français des deux dernières éditions, demi-finaliste en 2008 et quart de finaliste l’année dernière, car il semblait avoir le match bien en main mercredi lorsqu’il menait 2 manches à 0 et 4-2 dans la troisième, puis encore 4-1 dans la quatrième. « Aujourd’hui je n’ai pas été au niveau, c’est tout. Bravo à Fabio, c’est un joueur que j’aime bien en plus et que je respecte »,  a déclaré Gaël Monfils qui est aussi revenu sur les conditions particulières d’hier et l’interruption à 21 h 56 : « C’est un match atypique, c’est sûr. Mais j’avais déjà joué dans ma carrière des matchs avec une luminosité très faible. J’ai quand même pris du plaisir », a-t-il conclu.

Madame est Serbie

Des deux joueuses serbes, il n’en reste plus qu’une aujourd’hui. Ana Ivanovic, en chute libre depuis sa victoire à Paris il y a deux ans, a été soufflée du court 6-3, 6-0 en 64 minutes par la Russe Alisa Kleybanova, 28e à la WTA.

L’autre Serbe, Jankovic, s’est qualifiée pour le troisième tour. Quant à la Française Stéphanie Cohen-Aloro, elle a été sortie sans surprise par la Chinoise Li Na, tête de série nº11, en deux sets 6-2, 6-2.

Andy, dis-moi « oui »

Les deux Andy du tableau masculin, Murray et Roddick se sont tous les deux qualifiés pour le troisième tour, entre les gouttes. Encore breaké en début de troisième set, Murray a finalement battu l’Argentin Juan Ignacio Chela (6-2, 6-7, 6-3, 6-2) pour aller à l’encontre de Marcos Baghdatis au troisième tour.

Roddick a lui mis fin au parcours de l’étonnant Slovène Blaz Kavcic (6-3, 5-7, 6-4, 6-2) pour mettre le cap sur le Russe Teimuraz Gabashvili. « C’était brutal avec ces conditions très lourdes. Lorsque je me suis levé ce matin et que j’ai regardé par la fenêtre, j’ai su que ça allait être un match long et difficile pour moi », a réagi l’Américain qui a perdu son service à sept reprises, une statistique rarissime pour lui.

Les Français en lice vendredi, lors de la sixième journée de Roland-Garros :

. Simple messieurs (3e tour)

Thiemo De Bakker (NED) – Jo-Wilfried Tsonga (FRA/nº8)

. Simple messieurs (2e tour)

Fernando Verdasco (ESP/nº7) – Florent Serra (FRA)

Juergen Melzer (AUT/nº22) – Nicolas Mahut (FRA)

. Simple dames (3e tour)

Aravane Rezaï (FRA/nº15) – Nadia Petrova (RUS/nº19)

. Simple dames (2e tour)

Olivia Sanchez (FRA) – Marion Bartoli (FRA/nº13)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related