Subscribe

Gala Crème de la Crème, petits plats français pour une grande cause

Un hommage a été rendu à la cuisine française ce mardi 16 juin, au Rockefeller Center. Citymeals On Wheels, une association qui délivre des repas aux personnes âgés isolées de New York, a organisé sa traditionnelle levée de fond, intitulée cette année « Crème de la Crème ». Sous l’œil gourmand des participants, les chefs français invités ont concocté des petits plats très appétissants pour la bonne cause.

Mardi 16 juin, installés dans une vaste salle du Rockefeller Center, des dizaines de chefs secondés par leurs assistants se sont affairés devant des casseroles fumantes. Un saumon à l’oseille pour le bourguignon Claude Troisgros, un Opéra à la crème Moka pour le normand Alain Lenôtre, les plats proposés, toujours sophistiqués, ont fait le bonheur des participants de Crème de la Crème, gala de l’organisation Citymeals on Wheels.

Cette structure new-yorkaise a été créée en 1981 par Gael Greene and James Beard, lorsqu’ils ont appris que de nombreux retraités, délaissés et trop vieux pour être encore indépendants, ne mangent pas pendant les week-ends et les vacances scolaires. Citymeals On Wheels a pour but de livrer durant ces périodes des milliers de plats préparés à ces vieilles personnes, avec au passage, également un peu de compagnie.

Chaque année, une levée de fonds est organisée, dont le thème, constant, est la cuisine. Chaque gala met à l’honneur un pays différent. Cette année, la France a été sous les projecteurs. « Les meilleurs chefs aux Etats-Unis ont été formés et inspirés par des chefs français », explique Marcia Stein, directeur exécutif de Citymeals On Wheels. « Nous avons voulu rendre hommage aux maîtres de la cuisine française ce soir, en leur consacrant le thème de notre levée de fonds ». Bien que les chefs français, comme Jérôme Bocuse, aient été sans aucun doute les vedettes de la soirée, c’est avant tout la cuisine de l’Hexagone qui a été à l’honneur. De nombreux chefs américains cuisinant français ont été également invités, comme Ed Bob Wagooner ou Traci Des Jardins. « Chaque chef doit présenter deux plats », précise Marcia Stein. « L’un est une recette qui lui a été transmise par un chef français, l’autre est une invention personnelle ».

Accompagné d’un verre de Bordeaux ou d’un chocolat frappé de Jacques Torres, le public s’est déplacé d’un pas pressé de stand en stand. Le plaisir du palais a été maître mardi dernier au Rockefeller Center. Mais le but premier de la réception est bien autre. C’est en effet avec leur chéquier en poche que les participants sont venus goûter aux délices de France. « Nous avons récolté un million de dollars ce soir », déclare Marcia Stein, l’air ravi. L’argent récolté sera entièrement consacré à la confection et distribution de plats aux personnes qui en ont besoin. L’année dernière, Citymeals On Wheels a délivré trois millions de repas à 18 000 personnes âgées isolées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related