Subscribe

Garde à vue prolongée pour DSK

Une juge d’instruction dans l’affaire dite du Carlton est attendue en début de soirée à la caserne de gendarmerie de Lille pour prolonger la garde à vue de Dominique Strauss-Kahn, a-t-on appris mardi en fin d’après-midi de source proche du dossier.

Dominique Strauss-Kahn s’était vu signifier son placement en garde à vue pour “complicité de proxénétisme aggravé en bande organisé” et “recel d’abus de biens sociaux” à son arrivée à la caserne de gendarmerie, où il a été auditionné toute la journée. La garde à vue de l’ancient directeur général du Fonds monétaire international (FMI) peut théoriquement se prolonger jusqu’à 96 heures, mais elle devrait plutôt durer 48 heures.

A l’issue de sa garde à vue, l’ancien patron du Fonds monétaire international peut être libéré sans poursuites, ou être déféré dans la foulée devant les juges, qui peuvent également le convoquer ultérieurement. Les enquêteurs de la police judiciaire devaient l’interroger au sujet de soirées libertines auxquelles il aurait pris part, notamment à Paris et Washington, afin de déterminer s’il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées.

DSK doit également être entendu mercredi par des policiers de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale, la “police des polices”) dans le volet policier du dossier, dans lequel le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la Sûreté départementale du Nord –suspendu de ses fonctions– est mis en examen, selon une source proche de l’enquête.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related