Subscribe

General Motors va mettre au chômage technique 13 usines

Le constructeur automobile américain General Motors (GM), qui se débat pour éviter un dépôt de bilan, a annoncé jeudi qu’il allait mettre au chômage technique 13 sites d’assemblage en Amérique du Nord “pendant plusieurs semaines”, entre mai et juillet.

General Motors entend ainsi réduire sa production de 190.000 unités aux deuxième et troisième trimestres, pour aligner sa production “sur la demande”, a-t-il indiqué dans un communiqué. Cette réduction est à rapporter aux quelques 767.000 véhicules en stock chez les concessionnaires de GM à fin mars aux Etats-Unis. Ces stocks devraient s’établir à 525.000 unités d’ici la fin juillet.

“Nous prenons des mesures fortes pour accélérer nos initiatives” sur la réduction des stocks chez les concessionnaires, a expliqué Troy Clarke, patron des opérations de GM pour la région Amérique du Nord. “Si les ventes (du groupe) se sont tenues proches de nos estimations, et si les stocks chez les concessionnaires ont été réduits comme prévu, nous souhaitons aligner nos niveaux de stocks sur des prévisions de marché encore plus conservatrices”, a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Les 13 sites concernés seront fermés pour des durées variables “en fonction des niveaux de stocks actuels et des prévisions de la demande pour les modèles produits”, est-il précisé.

Cette annonce survient alors que le quotidien Wall Street Journal avait rapporté mercredi que GM allait fermer 9 usines en Amérique du Nord pour ajuster sa production à l’effondrement du marché automobile et de ses propres ventes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related