Subscribe

Georges Marciano, cofondateur de Guess, condamné à payer 370 millions de dollars de dommages et intérêts pour diffamation

Georges Marciano, l’un des cofondateurs de la marque de vêtements de mode Guess et candidat indépendant aux élections de gouverneur de Californie a été déclaré coupable de diffamation envers cinq de ses employés. Le Français devra payer 370 millions de dollars.

La Cour supérieure du comté de Los Angeles a déclaré mardi le Français Georges Marciano coupable de diffamation et d’infliction intentionnelle d’un préjudice émotionnel envers cinq de ses anciens employés. Le cofondateur de Guess, l’une des marques de vêtements de mode les plus connues au monde, a été condamné à payer 370 millions de dollars de dommages et intérêts. En 1993, Georges Marciano avait revendu sa part de l’entreprise qu’il avait fondée avec ses trois autres frères à Los Angeles en 1981 et travaillait depuis comme marchand d’art et comme promoteur immobilier. Depuis avril 2009, ce Marseillais de 62 ans est également candidat indépendant pour les élections de gouverneur de Californie en 2010.

Selon R. Rex Parris, l’avocat en charge de l’affaire, c’est l’un des verdicts pour diffamation les plus importants rendus à Los Angeles. « Je suis fier d’avoir défendu les cinq anciens employés de Marciano qui sont des gens travailleurs, contre les propos diffamatoires d’un multimillionnaire. Ce verdict prouve qu’être riche ne donne pas l’autorisation de ruiner la vie d’autres personnes au moindre soupçon. »

En août 2007 en effet, Georges Marciano avait entamé des poursuites contre Joseph Fahs, l’un de ses anciens employés et avait étendu la plainte à quatre autres de ses anciens collègues en février 2008. Il les avait alors accusés d’avoir détourné et volé une partie de sa fortune.

La plainte de Marciano avait été rejetée par la Cour de Los Angeles en décembre 2008. Les cinq employés qui s’étaient retournés contre Georges Marciano pour diffamation et délit d’infliction intentionnelle d’un préjudice émotionnel, ont vu aujourd’hui leurs attentes récompensées : après des heures de témoignages, le jury a déclaré Marciano coupable. Au total, le Français devra verser 370 millions de dollars de dommages et intérêts aux cinq plaignants.

Lors de l’audience, Georges Marciano a déclaré qu’il était en croisade et qu’il ne lâcherait pas tant que la justice ne serait pas rendue. Lorsque R. Rex Parris lui a demandé s’il souhaitait prononcer des excuses auprès de ses anciens employés, le cofondateur de Guess s’est fendu d’un sourire : « C’est une blague ? » a-t-il demandé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related