Subscribe

Gianni Mina, « mention accomplie » à Roland Garros

Aujourd’hui à Roland Garros, le jeune Français Gianni Mina a affronté Rafael Nadal, un défi bien plus grand que le bac qu’il prépare pour la fin d’année. Retour sur cette journée de tests.

Mina, mention bien

C’est l’histoire de Gianni Mina, un jeune joueur qu’on a trop souvent comparé à Gaël Monfils, en raison de son allure et de sa tenue. À 18 ans, il est à peine plus âgé que les ramasseurs de balles  à qui il confie sa serviette.

Ce jeune homme qui va passer son bac cette année, a écrit un joli chapitre de son histoire mardi après-midi à Roland Garros. Devant le public du court Suzanne Lenglen,  le 655ème joueur mondial a dû défier l’Espagnol Rafael Nadal dès le premier tour, mais n’a finalement pu prendre que 6 jeux au numéro deux mondial.  Mina s’est incliné 2-6, 2-6, 2-6, en 2 heures 23.

« Je suis content, j’ai bien résisté, c’était un beau combat de fond. J’ai eu pas mal de balles de break que je n’ai pas pu concrétiser, » a-t-il déclaré en conférence de presse à l’issue du match avant d’ajouter : « J’ai pris beaucoup de plaisir, c’était énorme, tous ces gens qui scandaient mon nom. En plus, Rafa est un des joueurs que j’apprécie le plus ».

Pour la petite histoire, c’est aussi le joueur préféré du père de Gianni Mina.  « Mais je crois qu’aujourd’hui c’était son pire ennemi », en a ri le jeune joueur français, visiblement détendu et fier de son combat face à l’ogre majorquin.

Le numéro 2 mondial est lui aussi revenu sur ce match et son entrée en lice : « Aujourd’hui, j’ai été plus surpris par moi-même que par mon adversaire. J’étais un peu nerveux et je n’ai pas fait un très bon match », a lâché Rafael Nadal.

Avant le match Mina-Nadal, le public du court Suzanne Lenglen a assisté à la surprise de la journée à Roland Garros. Au terme d’un match épique, la Japonaise Kimiko Date-Krumm, 40 ans, a finalement battu  la Russe Dinara Safina,  tête de série numéro 9, 3-6, 6-4, 7-5.

Cornet chute d’entrée

Alizée Cornet s’est inclinée aujourd’hui face à la Russe Anastacia Pavlyuchenkova, tête de série numéro 29, en deux petits sets 6-4, 6-2 en 1 h 20. « Je crois qu’aujourd’hui, le problème n’étais pas mental mais plus physique, » a déclaré la protégée de Pierre Bouteyre. C’est la deuxième fois que la Française s’incline au premier tour de Roland Garros où elle connut son meilleure résultat en 2008, lorsqu’elle atteignit le troisième tour. « Là je vais aller jouer un tournoi sur terre près de Marseille, près de ma famille et puis j’irai à Wimbledon après ».

Solide Marion Bartoli

La numéro un française s’est rassurée pour son premier tour, elle a disposé facilement de l’Italienne Maria-Elena Cameri en deux sets, 6-3 6-3.

Mahut, première, Chardy sous l’eau.

Nicolas Mahut est l’autre surprise du jour, il a passé pour la première fois le premier tour de Roland Garros après huit participations. Victoire 6-1 6-2 6-4 face à l’Allemand Mischa Zverev. C’est en revanche fini pour Jéremy Chardy qui n’as pas passé l’obstacle Lleyton Hewitt et qui s’est incliné juste avant l’orage sur le Central en trois sets : 7-6, 6-0, 6-4.

Ils sont là !

Justine Henin  est venue à bout de Tsvetana Pironkova 6-4, 6-3. Andy Roddick, l’Américain, a eu toutes les peines du monde face au Finlandais Jarkko Nieminen qu’il a battu en cinq sets : 6-2, 4-6, 4-6, 7-6 (7/4), 6-3.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related