Subscribe

Gilles Marini mène la danse avec les stars sur la chaîne ABC

Chaque lundi sur ABC, le comédien français Gilles Marini fait danser l’Amérique avec sa partenaire Cheryl Burke dans le show Dancing With the Stars. Grand favori de la compétition, il revient pour France-Amérique sur son ascension à Hollywood depuis son apparition très remarquée dans le film Sex and the City. Pour la version anglaise de cet article, cliquer ici.

« En ce moment, c’est moi qui mène la danse ! » lance Gilles Marini. Depuis quatre semaines, ce Français de 33 ans et sa partenaire américaine Cheryl Burke sont les favoris du célèbre show télévisé Dancing With the Stars, diffusé tous les lundis soirs sur ABC. « Participer à cette émission est une opportunité extraordinaire de me faire connaître du public américain », estime-t-il. Un argument de poids sachant que Dancing With the Stars bat des records d’audience à chaque saison. Le programme est suivi en moyenne par 18 millions de téléspectateurs.

Gilles Marini n’est pas inconnu du public américain. Il s’est fait connaître grâce à son rôle dans le film Sex and the city, sorti l’année dernière. Il y interprète le rôle de Dante, le voisin sexy de Samantha, la croqueuse d’hommes. « Même si le rôle est court, on peut toujours se faire remarquer en donnant du caractère à un personnage », reconnaît-il. « J’étais sur mon scooter comme un bon petit Français quand mon manager m’a appelé pour l’audition. J’ai réalisé ce qui se passait seulement lorsqu’on m’a demandé de venir à New York pour l’ultime audition, où nous n’étions plus que deux en course. Une fois choisi, le producteur du film m’avait dit que ce rôle ferait décoller ma carrière », poursuit-il.

Le producteur avait vu juste. La scène du Français nu sous la douche a effectivement produit son effet. Son physique et son charisme ont non seulement tapé dans l’œil de la gent féminine, mais aussi dans celle des producteurs américains. Les sollicitations se sont multipliées. Il sera prochainement dans la nouvelle saison de la série Nip Tuck pour interpréter à l’écran le mari de Vanessa Redgrave, comédienne oscarisée et mère de la défunte Natasha Richardson. Avec ses faux airs d’Antonio Banderas, il est lui-même marié avec une Française et ont deux enfants.

Originaire de Cannes, Gilles Marini a quitté la France en 1998. « Je travaillais dans une pâtisserie-boulangerie et puis après j’ai été pompier. J’en avais plein le dos. Quand mon père est décédé, je me suis dit qu’il fallait que je fasse des choses extraordinaires », raconte-t-il. Avec quelques centaines de dollars en poche et sans même parler anglais, il prend un vol pour Miami, où il débute une carrière de mannequin. Il parcourt le monde entier grâce à ce métier. Mais le Français veut aller plus loin et devenir comédien, un rêve d’enfant. « J’ai regardé American gigolo. Je ne comprenais rien au film car j’étais trop petit. Je me souviens juste que j’enviais cette sensation de liberté que Richard Gere ressentait au volant de sa Cadillac rouge », relate Gilles Marini. Cette image de l’Amérique ne l’a jamais quitté. Sur les conseils d’amis célèbres, il s’installe à Los Angeles en 2002 et prends des cours pour devenir acteur. Après quelques apparitions comme dans Pirates des Caraïbes 3 ou dans la série Ugly Betty, c’est son rôle dans le film Sex and the city qui a convaincu les producteurs de Dancing With the Stars de le choisir pour leur nouvelle saison.

Gilles Marini a toujours eu foi en lui, une attitude qui lui réussit. Il y a encore un mois et demi, il n’avait jamais dansé de sa vie. Désormais, tel un professionnel, il éblouit le jury et le public à chaque prestation. « Je danse pour mettre un sourire au visage des gens, c’est ma façon de remercier ce pays qui m’a ouvert les bras », conclut le Français.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related