Subscribe

Grand oral de Sonia Sotomayor face au Sénat américain

La première audition publique devant le Sénat américain de Sonia Sotomayor, nommée juge à la Cour suprême par le président Barack Obama, se tient lundi, début d’un parcours semé d’embûches mais qui devrait se conclure par la confirmation de la première Hispanique à ce poste crucial.

Cette première audition devant la commission judiciaire du Sénat doit débuter à 10H00 locales (14H00 GMT), en présence des sénateurs et de 31 témoins qui dirons si oui ou non, selon eux, elle doit être confirmée à ce poste.

Mme Sotomayor devra, quant à elle, répondre à un véritable interrogatoire sur son passé, son expérience, ses écrits de jeunesse, son équité ou sa morale.

Si sa nomination, à vie, est confirmée par le Sénat, la magistrate, âgée de 55 ans, remplacera le juge David Souter qui s’est retiré. Elle deviendra le neuvième juge de la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis, garante de la Constitution américaine et qui tranche de délicates questions de société, comme le port d’arme ou l’avortement.

Pendant au moins quatre jours, le jury auditionnera des personnalités comme l’ancien directeur du FBI, Louis Freeh

, qui la soutient, ou encore Linda Chavez, une militante conservatrice.

Barack Obama l’a appelée dimanche pour lui souhaiter bonne chance et la féliciter d’avoir rencontré jusqu’à présent 89 sénateurs. “Le président s’est dit confiant sur une confirmation de la juge Sotomayor à la Cour suprême”, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

L’issue de cette bataille fait peu de doute, selon des experts, les démocrates détenant sur le papier les 60 votes nécessaires pour réduire à néant toute opposition républicaine.

Les républicains lui reprochent d’être incapable d’appliquer la loi de façon impartiale en mettant de côté ses convictions personnelles et politiques.

“Je pense qu’elle va être confirmée, mais j’espère que, pour le bien de la Cour, cela ne va pas se transformer en une lutte partisane”, a estimé dimanche le démocrate Patrick Leahy, qui préside la commission des Affaires judiciaires du Sénat, sur la chaîne CBS.

Le parcours de Mme Sotomayor, qui a grandi dans le Bronx, un quartier populaire de New York, avant de fréquenter les plus prestigieuses universités du pays, n’est pas sans rappeler celui du président américain. Si elle est confirmée, elle sera l’une des deux femmes de la Cour suprême, avec la juge Ruth Bader Ginsburg.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related