Subscribe

Grève à la Comédie-Française, Le Jeu de l’amour et du hasard pour tout le monde

Les salariés de la Comédie-Française étaient en grève à partir d’aujourd’hui en raison d’un conflit salarial avec la direction, et les spectacles prévus ont été remplacés par “Le jeu de l’amour et du hasard”, une pièce jouée hier, dont les décors étaient déjà en place.

Les salariés “réclament l’augmentation d’une prime sur l’exercice 2012 puis son échelonnement pour la transformer à terme en salaire garanti”, précise un communiqué de la fédération des syndicats CGT du spectacle. La grève a été lancée à l’appel du Synptac-CGT, du Snapac-CFDT et du Sadpfc-Unsa. La direction ayant “refusé toute avancée significative”, les organisations syndicales en appellent au ministère de la Culture, demandant à la Direction générale de la création artistique (Dgca) “d’organiser une séance de conciliation dans les meilleurs délais”. Selon Jérôme Lamy, directeur général de la Comédie Française, le préavis de grève court jusqu’au 31 décembre.

Aujourd’hui, aux séances de 14h et 20h30, “Le Fil à la patte” de Feydeau et “L’Ecole des femmes” de Molière n’ont donc pu être présentés. Ils ont été remplacés par “Le Jeu de l’amour et du hasard” de Marivaux, dont les décors étaient restés en place et dont les acteurs ont accepté de jouer. “A cette période de l’année, beaucoup de gens viennent des régions en famille, nous n’avons pas voulu laisser le public en plan”, explique Jérôme Lamy. La plupart des spectateurs sont restés, mais certains ont demandé une date de repli ou un remboursement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related