Subscribe

Grosse frayeur à bord du vol Paris-Dallas d’American Airlines

Un avion d’American Airlines assurant la liaison Paris-Dallas a effectué mardi un atterrissage d’urgence à Reykjavik en raison de “vapeurs” de nature indéterminée en cabine, mais aucun blessé n’est à déplorer, a-t-on appris auprès d’un porte-parole de l’aéroport islandais.

L’avion du “vol AAL49 (d’American Airlines) s’est posé sans encombre à 13h50 (heures locale) et la situation est sous contrôle. Cela semble moins grave que nous ne le craignions”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’aéroport international Keflavik de la capitale islandaise, Fridthor Eydal.

A 15h00 GMT, toutes les 145 personnes transportées à bord du Boeing 767 qui devait relier Paris-Charles-de-Gaulle à Dallas-Fort-Worth, au Texas, avaient débarqué sans problème par la passerelle et se trouvaient dans le terminal.

“Le pilote nous a prévenus qu’il voulait se poser car il y avait des vapeurs dans la cabine”, a-t-il ajouté. Le porte-parole était cependant dans l’incapacité pour le moment de préciser la nature de ces “vapeurs”.

“Certains passagers, cinq ou six, ont eu des étourdissements et on s’occupe d’eux dans le terminal”, a dit M. Eydal, précisant qu’aucun n’avait été emmené à l’hôpital. “L’avion lui-même fait l’objet d’une inspection pour voir ce qui a pu provoquer les vapeurs ou les odeurs”, a ajouté le porte-parole de l’aéroport. Quant aux passagers, M. Eydal a estimé qu’il était encore “bien trop tôt” pour savoir quand et comment ils poursuivraient leur voyage.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related