Subscribe

Harry Reid présente ses excuses à Barack Obama à la suite d’un dérapage verbal

Le leader de la majorité démocrate au Sénat américain, Harry Reid, a présenté samedi ses excuses pour des propos de caractère racial qu’il a tenus sur les raisons de l’attrait des électeurs pour Barack Obama pendant la campagne présidentielle de 2008.

Selon un nouveau livre sur cette campagne, M. Reid a déclaré que M. Obama, né d’un père noir du Kenya et d’une mère blanche du Kansas, était populaire auprès des électeurs parce qu’il avait “la peau claire” et n’utilisait “pas d’expressions de nègre, sauf s’il voulait le faire”.

La révélation publique de ces propos, intervenue samedi, a amené M. Reid, sénateur du Nevada, à présenter ses excuses dans un communiqué. “Je regrette profondément d’avoir fait un choix de mots aussi critiquable, je présente sincèrement mes excuses pour avoir offensé tous les Américains, particulièrement les Africains-Américains, par mes déclarations inappropriées”, a assuré M. Reid. “Pendant toute ma carrière”, a plaidé le sénateur démocrate, “j’ai travaillé dur pour faire progresser des questions importantes pour la communauté africaine-américaine”.

Peu après, le président Obama a fait savoir qu’il avait eu une conversation téléphonique à ce sujet avec M. Reid et qu’il acceptait ses excuses. “Harry Reid m’a appelé aujourd’hui et a présenté ses excuses pour des propos malheureux rapportés aujourd’hui”, a déclaré M. Obama dans un communiqué.

“J’ai accepté sans réserve les excuses de Harry parce que je le connais depuis des années, j’ai vu la détermination passionnée qu’il a montrée sur les questions de justice sociale et je sais ce qu’il y a dans son coeur”, a ajouté le président. “En ce qui me concerne, le dossier est clos”, a conclu M. Obama.

Les propos de M. Reid figurent dans un livre sur la campagne de 2008 intitulé “Game Change”, écrit par deux journalistes, Mark Halperin, du magazine Time, et John Heilemann, du New York Magazine. L’ouvrage sera dans les librairies jeudi.

Les deux auteurs doivent participer dimanche à la célèbre émission “60 Minutes” de la chaîne de télévision CBS.

M. Reid, chef de la majorité démocrate au Sénat, a un rôle essentiel pour assurer le soutien des parlementaires à l’agenda législatif de M. Obama, depuis son plan controversé de relance économique jusqu’à son projet également controversé de réforme de l’assurance maladie.

Le sénateur du Nevada va devoir affronter une campagne difficile pour tenter d’obtenir sa réélection en novembre lors des élections de mi-mandat, car les sondages montrent ces derniers temps que sa popularité est en baisse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related