Subscribe

Hollande à Obama: “Tout concorde” pour désigner Damas comme responsable des attaques

Le président François Hollande s’est entretenu dimanche de la Syrie avec son homologue américain Barack Obama, auquel il a affirmé “que tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l’auteur” des attaques chimiques du 21 août, a indiqué l’Elysée.

Dans un communiqué annonçant la conversation par téléphone entre les deux hommes, l’Elysée rapporte que François Hollande “a condamné l’usage des armes chimiques en Syrie” et déclaré à son homologue “que tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l’auteur de ces attaques inacceptables”. “Les deux présidents ont convenu de rester en étroit contact pour apporter une réponse commune à cette agression sans précédent”, ajoute la présidence.

Un peu plus tôt, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius avait estimé qu’il n’y avait “aucun doute” sur le caractère chimique de l’attaque et sur “la responsabilité” du régime syrien dans ce qu’il a qualifié de “massacre”. M. Hollande s’était déjà entretenu de la Syrie dans la matinée avec les Premiers ministres australien, Kevin Rudd, et britannique, David Cameron.

Se basant sur des rapports médicaux, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a comptabilisé plus de 300 morts par gaz toxique, dont des dizaines de rebelles.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related