Subscribe

Hollande et Obama conviennent de “renforcer leur action commune”

Le président François Hollande a appelé jeudi son homologue américain Barack Obama pour “le féliciter de vive voix pour sa réélection”, les deux hommes étant “convenus de renforcer leur action commune” dans les domaines économique et diplomatique.

Tous deux “sont convenus de renforcer leur action commune en vue notamment de favoriser la croissance économique, lutter contre le chômage et apporter une réponse aux principales crises internationales”, a précisé la présidence de la République dans un communiqué. “Ils ont chargé leurs équipes d’intensifier leurs échanges et d’examiner les moyens de donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale sur l’ensemble des dossiers d’intérêt commun”, a-t-on ajouté de même source.

Toujours selon la présidence Française, François Hollande “a souligné l’importance de la victoire du président Obama pour les relations entre les Etats-Unis et la France mais aussi l’Europe”, lors de cette conversation téléphonique intervenue jeudi après-midi. La réélection de Barack Obama “est une bonne nouvelle pour le monde et donc pour l’Europe et la France”, avait déjà déclaré le président Hollande mercredi devant la presse, se réjouissant du choix du peuple américain “qui permettra au monde d’avancer”.

Le président français avait adressé peu auparavant ses “plus chaleureuses félicitations” à Barack Obama dans un message écrit, saluant “un choix clair en faveur d’une Amérique ouverte, solidaire”. L’exécutif français n’a pas fait mystère ces dernières semaines de sa préférence pour le démocrate Barack Obama dans la course à la Maison Blanche qui l’opposait au républicain Mitt Romney.

Fin octobre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait déclaré que s’il était citoyen américain il voterait “sans hésiter Obama”. A New York, un mois plus tôt pour l’Assemblée générale des Nations unies, le président français, répondant à une journaliste qui lui demandait si sa préférence allait au républicain Romney ou au démocrate Obama, avait répondu par une pirouette: “A votre avis?”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related