Subscribe

Hommage à Pierre Boulez à Columbia University

A l’occasion du 85e anniversaire de Pierre Boulez, la Maison Française et le département de musique de Columbia University organisaient, lundi 6 décembre à New York, la projection d’un documentaire suivie d’une conférence et d’un concert en présence du maestro.

Produit en 2010 pour les 85 ans du musicien, le documentaire Inheriting the future of music, raconte comment pendant trois étés consécutifs, Pierre Boulez  a transmis son savoir à des jeunes étudiants compositeurs et chefs d’orchestres venus du monde entier. Sous-titré en anglais,  le film realisé par Günter Atteln et Angelika Stiehler montre d’intenses répétitions tenues au sein de la très prestigieuse Académie du Festival de Lucerne en Suisse, création à laquelle Boulez a collaboré en 2004.

Si on connaît bien l’homme chef d’orchestre, le compositeur, ou le philosophe à l’influence notable sur le développement de la musique contemporaine, on a rarement eu l’occasion de voir évoquer son intarissable désir de transmettre sa passion ainsi que son engagement auprès de ses “élèves”. Inheriting the future of music permet de découvrir de jeunes musiciens face à celui qui a connu et fréquenté Igor Stravinsky, et propose une réflexion sur l’évolution et le futur de la musique classique.

Après la projection s’est déroulée une table ronde entre Pierre Boulez, Fabien Levy, George E. Lewis, Martin Scherzinger, Miller Puckette, professeurs de musique à Columbia University, NYU et UC San Diego. Pierre Boulez a évoqué notamment la notion d’œuvre “achevée” qui, selon lui,  n’existe pas.
On retrouve d’ailleurs ce souci obsessionnel qu’a le compositeur de ne pas vouloir s’enfermer dans des institutions telles que l’Ircam, lieu de recherche et de créations musicales qu’il a fondé en 1969 dans le cadre du centre George Pompidou. “J’ai toujours été indépendant face aux institutions” a-t-il tenu à rappeler en souriant.

Le lundi soir, un concert dédié à cinq des œuvres de Pierre Boulez était donné au Miller Theater. La salle, pleine à craquer, a fait une ovation au maestro. La galerie du théâtre présente actuellement une exposition sur le travail de l’artiste, en plus de portraits en noirs et blancs d’autres grands compositeurs de toutes les nationalités.

Infos pratiques:

Evénement sur le site de Columbia cliquez ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related