Subscribe

Il bat un record du monde en sautant en roller du premier étage de la Tour Eiffel

Le triple champion du monde de rollers sur rampe, le Français Taïg Khris, a battu samedi le record du monde de saut avec une chute de 12,5 mètres depuis une plate-forme située au niveau du premier étage de la Tour Eiffel, lors d’un événement soutenu par de multiples sponsors.

Cet événement sportif et festif, intitulé “Méga Jump”, est sponsorisé entre autres par diverses chaînes de télévision et de radios pour jeunes et un opérateur téléphonique. Y assistaient plusieurs personnalités comme l’ancienne miss France Valérie Bègue ou le champion de patinage artistique Philippe Candeloro.

Peu après 18H00, Taïg Khris, 34 ans, s’est lancé d’une structure échafaudée au niveau du 1er étage de la Tour Eiffel, soit 40 mètres au-dessus du sol, avant de prendre roues sur une rampe géante située 10 mètres plus bas. Sa course a pris fin dans un gigantesque airbag, sous les applaudissements et les cris de milliers de spectateurs.

Taïg Khris a ainsi détrôné un autre champion, l’Américain Danny Way, qui détenait jusqu’alors le record avec un saut de 8,53 mètres.

“Je ne me suis jamais retrouvé dans un moment d’adrénaline aussi fort”, a confié à une journaliste de l’AFP la star française du roller, peu après un deuxième saut du haut de la structure vertigineuse. Il a expliqué avoir voulu réaliser cet exploit “pour donner aux gens l’envie de se dépasser, de suivre leurs passions, leurs rêves”.

“Je suis contente parce que j’ai eu très peur”, a avoué soulagée, la mère de Taïg Khris, Aleka, qui a jugé la performance de son fils “extraordinaire”.

Des milliers de personnes s’étaient agglutinées dans l’après-midi à proximité de la Dame de fer, les yeux levés vers un ciel souvent menaçant, acclamant chaque apparition de leur idole.

“Sauter dans le vide, comme ça, c’est impressionnant. Je ne m’en remets toujours pas! ” s’enthousiasme Chistophe Duart, 16 ans, les yeux brillants. Taïg Khris, Français d’origine grecque né à Alger, également connu pour sa participation dans l’émission “Koh-Lanta : le choc des héros” a pris part à cent-quinze compétitions internationales, décrochant 75 podiums de numéro un. Champion du monde, il s’est également placé en tête des X-Games, aux Etats-unis, une compétition sportive spectaculaire.

Ce grand brun musclé a appris à faire du roller en quad (patin à roulette muni de deux rangées de deux roues parallèles, ndlr) à l’âge de six ans au Trocadéro (Paris, XVIe), lieu apprécié des amateurs de sports de glisse urbaine. Il s’est ensuite tourné vers le roller en ligne, qui l’a amené à ses premières compétitions, en 1991.

Pour ce “Méga jump”, le sportif s’est préparé pendant deux ans, en sautant à l’élastique, en plongeant en piscine de plusieurs mètres de hauteur ou encore en s’entraînant sur un circuit automobile.

“Le projet a cent fois failli être annulé”, a avoué Taïg Khris, soulagé par la réussite du projet. “C’est un exemple pour tout le monde. Je suis vraiment venu du bas de l’échelle (…). Quand on a énormément de passion, beaucoup de travail, de persévérance, l’impossible est possible”, a-t-il martelé.

“Ce qui est intéressant, c’est aussi tout le côté événementiel qu’il a réussi à mettre en place. Les bons sportifs, c’est ceux qui arrivent à faire des choses à côté de leur sport”, a commenté admiratif le champion de patinage artistique Philippe Candeloro.

Des initiations au roller, des démonstrations par des professionnels et d’autres animations sont prévues jusqu’à dimanche soir à proximité de la Tour Eiffel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related