Subscribe

Il y a 70 ans, un Français inscrivait en Uruguay le premier but de l’histoire de la Coupe du monde

L’Uruguay a rendu hommage mardi au premier but de l’histoire de la Coupe du monde de football, inscrit sur son sol le 13 juillet 1930 par le Français Lucien Laurent, à dix jours de son premier match du Mondial 2010 contre… les Bleus.

“Aujourd’hui, nous avons voulu rappeler le premier but du Mondial, premier but d’un match France-Mexique qui s’était déroulé sur le terrain de Penarol”, a déclaré l’ex-chef de l’Etat uruguayen Julio Maria Sanguinetti (1985-1990, 1995-2000), qui est aussi président honoraire de Penarol, le club le plus titré de l’histoire du pays sud-américain.

Pour l’occasion, M. Sanguinetti et l’actuel président de Penarol, Juan Pedro Damiani, ont remis une plaque commémorative argentée à l’ambassadeur de France, Jean-Christophe Potton, et à son homologue mexicain, Cassio Luiselli.

Elle est notamment ornée d’une photo de l’Estadio Pocitos où avait eu lieu le match, détruit depuis, ainsi que le score du match (4-1), l’heure du but (15h19) et le nom du buteur, Lucien Laurent, décédé en 2005.

En marquant à la 19e minute, le petit milieu de Sochaux avait notamment précédé Bart McGhee, qui avait dû attendre la 41e minute pour inscrire le premier des trois buts des Etats-Unis contre la Belgique (3-0), dans un match commencé à la même heure.

L’Uruguay, champion du monde en 1930 puis en 1950, affrontera la France le 11 juin et le Mexique le 22 juin dans le groupe A du Mondial-2010, complété par le pays organisateur, l’Afrique du Sud.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related