Subscribe

Ivres de bonheur, les fans de l’OM se jettent dans le Vieux-Port

Ivres de bonheur, les fans de l’OM ont bravé la pluie jeudi soir pour envahir le Vieux-Port à Marseille, certains se jetant même dans l’eau froide, afin de fêter le premier titre depuis 1992 de leur club sacré champion de France après sa victoire 3-1 sur Rennes.

L’un des jeunes qui brave le froid pour se jeter à l’eau est entièrement vêtu aux couleurs bleu et blanc de l’OM. Dans le halo des fumigènes rouges, les gens s’étreignent, sautent et crient : « qui ne saute pas n’est pas marseillais, hé ».

Une clameur a salué le coup de sifflet final, des sirènes de bateau ont retenti et la foule s’est ruée hors des cafés environnants où elle regardait le match, agglutinée autour des écrans de télévision.

Dix minutes après la fin du match, un millier de personnes se pressent déjà autour du Lacydon. Le Vieux-Port est fermé à la circulation mais la foule continue de descendre de la Canebière. Un jeune s’avance vers les journalistes et brandit sa carte d’identité : « regardez, je suis né à Marseille ! »

« C’est de l’émotion de revoir gagner l’équipe, enfin ! », s’exclame Jérémy Maignan, magasinier de 32 ans, « la dernière fois que l’OM était champion, j’étais tout petit ».

À 22 ans à peine, Grégoire Delnef, lui, ne s’en souvient pas : « je suis très content, on s’y attendait un peu avec la défaite d’Auxerre mais on espère que c’est la première d’une longue série ». Cet étudiant attend ses copains restés pour admirer le feu d’artifice au stade Vélodrome pour « faire la fête toute la nuit ».

Elias et Hayette Dhaouadi, un couple d’une soixantaine d’années originaire de Tunisie mais installé à Marseille depuis 40 ans, savourent la victoire. « Avec l’OM, c’est l’ambiance qu’on ne trouve pas ailleurs », dit Elias, « quand l’OM perd, on pleure. C’est un club qui sort toujours de grands joueurs et ce soir c’est le fruit d’un travail de 17 ans ».

Un amateur de rugby installé à Marseille est venu lui aussi fêter le titre de l’OM : « c’est une ville qui aime tellement le foot qu’on ne peut pas passer à côté ! »

Toute la journée, la ville s’était préparée à la fête. Environ 500 à 600 membres des forces de l’ordre, dont des gendarmes mobiles et des CRS, ont été mobilisés, les deux tiers aux abords du Vieux-Port et les autres au stade et alentour.

Marseille avait déjà connu un avant-goût de triomphe cette année avec la coupe de la Ligue obtenue le 27 mars, premier titre pour les Marseillais depuis leur victoire en Ligue des Champions en 1993. Le lendemain, les joueurs avaient paradé sur le Vieux-Port à bord d’un bus à impériale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related