Subscribe

Jacques Cheminade plaide pour la conquête spatiale

Jacques Cheminade, candidat à l’élection présidentielle, a précisé jeudi sur France 2 son projet sur la conquête spatiale qui doit passer par des aides massives à la recherche et provoquer une “traction vers l’avenir”.

Jacques Cheminade, doyen des dix candidats à l’élection présidentielle, a développé son projet lors de son passage dans l’émission Des paroles et des actes, en deuxième position après François Bayrou et avant Nicolas Sarkozy. Déplorant de n’avoir bénéficié que de “0,4% du temps de couverture audiovisuelle” entre les 1er janvier et 19 mars, M. Cheminade a une nouvelle fois laissé entendre qu’il éprouvait une certaine “sympathie” pour certains candidats, dont François Hollande.

Il a par ailleurs redit qu’il était de sensibilité “dreyfusarde, gaulliste de gauche”. Selon lui, le général de Gaulle, qui “n’aurait été suivi que par 0,5 ou 0,4% de la population”, allusion à son niveau dans les sondages, et Pierre Mendès-France sont “deux hommes d’Etat qui ont eu du caractère”. Mais son passage sur France 2 lui a surtout permis de développer sa vision, raillée depuis le début de la campagne, de la conquête spatiale, en particulier de la planète Mars. “Ca ne fait que 20 pages sur 368 dans mon programme, et ce qui est beaucoup plus important, c’est mettre fin aux spéculations” financières, a-t-il dit.

Mais ce programme, qui prévoit notamment une réduction de la durée de trajet Terre-Mars, doit aboutir “dans deux ou trois générations”. Pour y parvenir, “il faut commencer aujourd’hui”, a déploré M. Cheminade, regrettant des coupes dans les programmes spatiales Ariane.”L’espace, ça veut dire une traction vers l’avenir!”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’un tel projet pouvait “booster la recherche”. “On pense à court terme aujourd’hui, on est dans une société réactive, qui ne fixe pas d’horizon”, a-t-il enchaîné.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related