Subscribe

Jean-François Copé reçu à la Maison Blanche

Jean-François Copé a été reçu mardi à la Maison Blanche à Washington par un conseiller de Barack Obama dans le cadre d’une visite d’une semaine en Amérique du Nord, ont indiqué le président de l’UMP et l’exécutif américain.

Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), le cabinet de politique étrangère du président Obama, avait confirmé que M. Copé devait rencontrer des membres du NSC. Le président de l’UMP a dit avoir rencontré un conseiller spécial du président. Cette rencontre “s’inscrit dans le cadre de nos consultations régulières avec de nombreux responsables européens sur des questions concernant les Etats-Unis et l’Europe, dont la promotion de la croissance économique des deux côtés de l’Atlantique”, a expliqué Mme Hayden.

De même source, “l’équipe du NSC reste en contact avec l’ensemble des partis politiques dans des pays tiers, qu’ils soient ou non au pouvoir, pour entendre leur avis”. M. Copé s’est aussi rendu au département d’Etat et devait rencontrer plusieurs élus républicains de la Chambre des représentants mardi, dont le chef de la majorité Eric Cantor.

Interrogé sur d’éventuels points de convergence entre l’UMP et le parti républicain, M. Copé a estimé qu’il était “très difficile de faire une transposition parce que les politiques publiques sont très, très différentes”. Mais, selon lui, le système de l’immigration choisie est un modèle dont la France devrait s’inspirer. Les républicains sont favorables à un rééquilibrage des flux migratoires en faveur des immigrés hautement qualifiés.

Quant à la mauvaise passe que traverse le camp conservateur américain, M. Copé a affirmé que l’UMP se trouvait dans une situation plus enviable. “En réalité il y a une vraie cohérence programmatique pour l’UMP, alors que le parti républicain se cherche aujourd’hui”, a-t-il estimé. M. Copé se rendra aussi à New York, Princeton, Ottawa et Montréal lors de son voyage. Il rencontrera jeudi Stephen Harper, le Premier ministre canadien. “Et puis ensuite je rentre, back to Paris”, a ajouté M. Copé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related