Subscribe

Jean-Louis Borloo annonce la création d’un nouveau groupe centriste à l’Assemblée

Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, a annoncé mardi la création d’un nouveau groupe centriste, “l’Union des démocrates et indépendants (UDI)” à l’Assemblée nationale.

Ce groupe, qui rassemble des indépendants, des radicaux et des centristes, comprend déjà 17 membres, a précisé l’ancien ministre de l’Ecologie, en expliquant qu’il avait vocation à accueillir d’autres parlementaires. Jean-Louis Borloo a été élu président du nouveau groupe et l’ancien ministre de la Fonction publique, François Sauvadet, premier vice-président, lors de la première réunion de l’UDI qui s’est tenue à l’Assemblée, puis au cercle républicain.

“La France avait besoin d’un groupe qui s’attache aux valeurs de la République, qui se situe clairement dans l’opposition et travaille avec l’autre groupe d’opposition (l’UMP, ndlr)”, a expliqué M. Borloo en se disant “heureux” de la création de ce nouvel ensemble qu’il jugeait “indispensable”. “On met ainsi un terme aux divisions en réunissant des centristes et des radicaux. J’espère que ce groupe va maintenant croître et embellir”, a-t-il lancé.

Parmi ses premiers membres, l’UDI compte notamment les cinq “dissidents” du Nouveau Centre qui s’étaient rattachés avant les législatives à une nouvelle association, l’Urcid, créée avec le Parti radical pour notamment recevoir les fonds de l’aide publique due aux partis. Il s’agit des anciens ministres François Sauvadet et Maurice Leroy, de Jean-Christophe Lagarde, numéro 2 du Nouveau Centre, et des députés André Santini et François Rochebloine. Parmi les indépendants figure le député-maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin. Plusieurs députés UMP, dont Henri Plagnol et Bertrand Pancher, font également partie du nouvel ensemble.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related