Subscribe

Jean-Marc Ayrault dénonce “les chroniques quotidiennes de démolition” à son égard

Jean-Marc Ayrault a dénoncé jeudi “les chroniques quotidiennes de démolition” à son encontre, à propos des critiques dont il a fait l’objet après avoir annoncé une censure par le Conseil constitutionnel qui n’avait pas encore statué.

“La politique politicienne, les chroniques quotidiennes de démolition, ça ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse c’est la France”, a déclaré à la presse le Premier ministre, visiblement agacé, à son arrivée au Palais Brongniart, où se tient le congrès de l’Union professionnelle artisanale. Interrogé sur le fait de savoir s’il était “fatigué” du “Ayrault bashing” en cours dans l’opposition, les médias et parmi certains socialistes, il a répondu : “c’est à vous qu’il faudrait poser la question, elle ne se pose pas à moi”.

“Moi je suis ici pour une mission c’est m’adresser aux entreprises de l’artisanat, j’espère que vous en parlerez. Vous savez ce que c’est l’artisanat? C’est trois millions de salariés en France, c’est énorme”, a-t-il poursuivi. “Ce sont des gens qui travaillent pour les Français, qui forment la jeunesse, c’est ça que je suis venu leur dire, un message de soutien, tout le reste n’est pas très intéressant”, a encore dit Jean-Mac Ayrault.

Sur le fait qu’il soit la “cible” de l’opposition, le Premier ministre a déclaré: “j’ai l’habitude, ça ne me fait pas peur. Ceux qui ont dirigé le pays pendant 10 ans, qui ont laissé le pays dans l’état que nous connaissons, je pense qu’ils devraient faire preuve d’un peu plus de retenue et de respect”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related