Subscribe

Jo-Wilfried Tsonga toujours en lice

Les Suisses Roger Federer et Stanislas Wawrinka sont venus à bout aujourd’hui de leurs matches contre les Français Nicolas Mahut et Gilles Simon. Tsonga s’est lui qualifié pour les huitièmes de finale.

 

 

Jo-Wilfried Tsonga est devenu le premier Français à atteindre les huitièmes de finale à Roland-Garros grâce à sa victoire 7-5, 6-4, 6-4 sur l’Italien Fabio Fognini. Tête de série N°5, le Manceau remplit son objectif minimal en retrouvant un niveau qu’il avait déjà atteint en 2009 et 2010 sans jamais parvenir à aller plus loin. “J’ai eu des moments difficiles ici, je suis heureux d’en avoir des beaux. J’espère que ça va continuer et que je vais aller loin dans ce tournoi”, a-t-il déclaré après avoir claqué son septième ace sur la balle de match.

Vendredi, il s’est imposé en 2 h 28 au terme d’un match décousu face à Fognini. Le 45e joueur mondial, fantasque mais très compétitif à la Porte d’Auteuil, avait atteint les quarts de finale l’an dernier. Tsonga a lâché son service à cinq reprises lors d’une partie de montagnes russes divertissante et déroutante. “Il met un faux rythme, joue au bluff, il m’a cherché. C’est un garçon très gentil à l’extérieur mais sur un court c’est plutôt un sale gosse”, a commenté Tsonga à qui Fognini a serré la main en plein match après une superbe volée rétro du Français. “Je suis content de l’avoir battu car ce n’est jamais facile. C’est bien aussi de ne pas avoir joué trop longtemps, comme ça j’aurai du gaz au prochain tour”, a-t-il ajouté.

Les bourreaux Suisses

 

Autant le dire tout de suite, il aurait fallu un exploit pour que Nicolas Mahut sorte Roger Federer au troisième tour de Roland-Garros. Et avec un set empoché face au maître, le tricolore n’a pas à rougir de sa défaite. Opposé sur le court Philippe-Chatrier à la tête de série N°3, l’Angevin s’est bien battu, empochant la deuxième manche. Breaké dans le septième jeu du quatrième set (3-4), il est même revenu à égalité (4-4), avant de céder dans la dernière ligne droite (6-3, 4-6, 6-2, 7-5) en 2 h 37.

 

Gilles Simon a quant à lui craqué face à Stanislas Wawrinka. En menant deux manches à une et 3-1 dans la quatrième, “Gilou” a encaissé cinq jeux de rang et n’a pas tenu le coup dans le set décisif. Score final : 7-5, 6-7 (5), 6-7 (3), 6-3, 6/2 en 4 h 37. Le Suisse prive donc la France d’un duel 100% français en seconde semaine du tournoi puisqu’il affrontera Jo-Wilfried Tsonga en huitièmes, qu’il avait battu au 3e tour l’an dernier.  

Johansson et Devilder : l’aventure s’arrête là

 

Seule Française présente au 3e tour, Mathilde Johansson a subi la loi de l’athlétique Sloane Stephens sur le court Philippe-Chatrier (6-3, 6-2 en 1 h 31). Cette jeune Américaine retrouvera Samantha Stosur dans son premier huitième de finale en Grand Chelem. 70e mondiale avant le début du tournoi, elle devrait faire partie des 4 premières joueuses US au classement du 11 juin et donc participer à ses premiers Jeux Olympiques.

L’aventure s’arrête aussi pour un autre tricolore, Nicolas Devilder, qui avait l’honneur et la malchance d’affronter le N°1 mondial Novak Djokovic sur le court Suzanne-Lenglen. Le Serbe n’a pas voulu s’éterniser voyant la nuit tomber sur Paris. Il a mis fin à la belle histoire du Français en le dominant de la tête et des épaules en moins de deux heures de jeu 6-1, 6-2, 6-2.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related