Subscribe

Joakim Noah revient bien

A moins de trois semaines des play-offs, Joakim Noah, le pivot international français des Chicago Bulls, revient en pleine forme. Joueur majeur de son équipe, l’intérieur de la franchise basée dans l’Illinois répond aux questions de France-Amérique.

France-Amérique : Comment allez-vous alors qu’il ne reste que deux semaines avant le début des play-offs ?

Joakim Noah : Je me sens bien après un début de saison un peu compliqué. Mais aujourd’hui tout va mieux et je suis en forme pour aider mon équipe à gagner un maximum de rencontres avant la fin de la saison régulière. Je retrouve mes sensations et je suis motivé à l’idée de terminer la saison dans les meilleures conditions.

Avec 44 victoires pour seulement 14 défaites, les Chicago Bulls caracolent en tête de la Conférence Est et présentent le meilleur bilan de toute la NBA. Quel regard portez-vous sur la superbe saison réalisée par votre équipe ?

Notre saison est très bonne. L’équipe tourne bien, le collectif est bien en place et tout le monde apporte sa pierre à l’édifice. Le groupe travaille dur afin de terminer la saison régulière à la première place de la conférence et ainsi aborder les play-offs en pleine confiance. Je pense que nous pouvons réaliser de très belles choses dans les semaines à venir.

Comment votre équipe a-t-elle géré l’absence de votre meilleur joueur, Derrick Rose, écarté des terrains durant sept semaines ?

L’équipe a plutôt bien géré son absence. Tout le monde a dû fournir des efforts supplémentaires afin de compenser son absence, mais je pense que nous nous en sommes bien sortis. Son retour va nous faire le plus grand bien. Je suis content de le revoir avec nous sur le terrain. C’est un joueur incroyable. On parle tout de même du meilleur joueur (MVP) de la saison dernière.

Votre équipe possède le meilleur bilan de la ligue et votre meilleur joueur est de retour de blessure. Les Bulls se présentent donc comme candidats au titre…

Oui, c’est sûr. L’objectif numéro un de la saison est d’essayer de gagner le titre de champion NBA. Cela va être très dur, mais nous avons les armes pour aller jusqu’au bout. La concurrence sera rude en play-offs, mais nous savons que nous pouvons battre tout le monde. Il nous reste encore deux semaines et demi pour nous préparer au mieux.

Les Chicago Bulls ont été éliminés en finale de conférence par le Miami Heat la saison passée. Qu’est-ce qui a changé dans votre formation par rapport à la saison dernière ?

Depuis un an, nous avons accumulé de l’expérience. Les automatismes entre les joueurs sont bien meilleurs aujourd’hui que la saison passée et le collectif est bien mieux “huilé”. Nous avons vraiment progressé depuis notre élimination face à Miami.

Selon vous, quelles seront les clés pour gagner le titre ?

Il faudra surtout très bien défendre. Chaque équipe aura le couteau entre les dents contre nous et voudra essayer de nous battre. Le niveau de concentration devra être à son maximum. Nous devrons nous donner à 110% en permanence. Les moments de relâchement ne seront pas permis.

Vous avez de grandes chances de rencontrer les New York Knicks lors du premier tour des play-offs. Comment envisagez-vous cette possible confrontation ?

New York est une équipe très solide et possède beaucoup d’arguments à faire valoir. Avec des joueurs comme Carmelo Anthony et Tyson Chandler, les Knicks seront très difficile à battre. Les duels seront âpres et les matches très relevés. Il va falloir jouer à un très haut niveau pour les éliminer.

Vous avez disputé votre première compétition avec l’équipe de France l’été dernier lors du championnat d’Europe de basket. Quel souvenir gardez-vous de cette expérience ?

J’en garde un super souvenir. J’ai passé de très bons moments avec toute l’équipe. Nous avons réalisé une superbe compétition même si nous avons perdu en finale face à l’Espagne. L’expérience humaine fut magnifique : partager deux mois avec ses coéquipiers, créer des liens avec eux et disputer des rencontres de haut niveau, il n’y a rien de mieux. Le groupe est très solide et nous avons un bel avenir devant nous.

Les Jeux Olympiques débutent dans trois mois environ. Est-ce que vous y pensez déjà ?

Je pense que l’expérience va être très enrichissante. Nous avons une très bonne équipe et l’objectif sera de réaliser la meilleure performance possible. Mais à l’heure actuelle, je ne pense qu’à la saison NBA. Avec mon équipe des Chicago Bulls, nous avons les moyens de réussir de très belles choses. Je penserai aux Jeux Olympiques après ma saison avec les Bulls. Chaque chose en son temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related