Subscribe

John Edwards, un atout déjà payant pour Barack Obama

Barack Obama, le favori de l’investiture démocrate pour la présidentielle, a récolté jeudi les premiers fruits de son alliance avec John Edwards, son ancien rival dans la course à la Maison Blanche.

Barack Obama n’a pas tardé à recolter les fruits de l’annonce de son alliance avec John Edwards, mercredi dans le Michigan. Quatre des 19 délégués de l’ancien sénateur de Caroline du Nord et un syndicat ont rejoint jeudi la campagne d’Obama et ont permis au candidat afro-américain à la Maison Blanche d’accroître encore un peu plus son avance sur Hillary Clinton dans la course à l’investiture démocrate.

"Il y a un homme. Il y a un homme qui sait et comprend que le temps est venu pour une gestion audacieuse du pays. Il y a un homme qui sait comment générer le changement, le changement durable qu’il faut bâtir à partir de la base. Il y a un homme qui sait dans son coeur que le temps est venu de créer une Amérique et non deux. Et cet homme c’est Barack Obama", a déclaré John Edwards au cours d’une réunion publique dans le Michigan avec Barack Obama.

Tribun des classes moyennes, John Edwards fait partie d’une poignée de personnalités influentes, avec notamment l’ancien vice-président Al Gore, dont le soutien pourrait être déterminant pour décrocher l’investiture. Proche des syndicats ouvriers, John Edwards était très courtisé depuis son retrait de la course à l’investiture, le 30 janvier dernier. L’ancien sénateur de Caroline du Nord est extrêmement populaire chez les ouvriers blancs, une catégorie d’électeurs qui fait défaut à Barack Obama.

La semaine dernière, l’ex-directeur de campagne de M. Edwards, David Bonior, avait déjà rejoint M. Obama. Sur les six candidats en lice pour l’investiture démocrate au début des primaires, à l’exception de lui-même et de Mme Clinton, M. Obama a reçu le soutien de quatre ex-rivaux. Joe Biden ne s’est pas encore prononcé et Mike Gravel a quitté le parti démocrate.

L’annonce du soutien de John Edwards à Barack Obama n’a pas empêché Hillary Clinton de continuer à faire campagne dans le Dakota du Sud. L’ancienne First Lady continue de courtiser les cadres du parti démocrate et d’affirmer qu’elle est mieux placée que son rival pour battre le candidat républicain John McCain lors de la présidentielle de novembre.
Jeudi, le futur adversaire de Barack Obama et Hillary Clinton a défrayé la chronique en annonçant un retrait des troupes américaines d’Irak d’ici 2013. John McCain avait pourtant accusé ces derniers mois les démocrates de vouloir fixer une date arbitraire pour un retour des Boys aux Etats-Unis. “Nous avons gagné la guerre en Irak, a-t-il affirmé jeudi dans l’Ohio. L’Irak est une démocratie qui marche, même s’il souffre encore des effets sous-jacents de décennies de tyrannie et de siècles de tensions ethniques”.

Depuis Israël où il est en visite officielle, George Bush a tenté jeudi de peser sur la campagne électorale américaine. Le président a affirmé que négocier avec les “terroristes et radicaux” était comparable à la volonté d’apaiser les nazis à la veille de la Seconde guerre mondiale. Une critique à peine voilée à l’encontre de Barack Obama qui a indiqué son intention d’entamer un dialogue avec les régimes mis sur la touche par la Maison Blanche. Le candidat afro-américain à la présidence a aussitôt réagi dans un communiqué accusant George Bush de se lancer dans une “fausse attaque politique”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • John Edwards roule pour Barack ObamaJohn Edwards roule pour Barack Obama Après plusieurs mois de suspense, John Edwards a finalement annoncé mercredi son soutien au candidat Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate pour […] Posted in Politic
  • Le procès provisoire de John Edwards en octobreLe procès provisoire de John Edwards en octobre Le procès de l'ancien candidat démocrate à la Maison Blanche, John Edwards, poursuivi pour avoir détourné des fonds de campagne pour entretenir une maîtresse, a été provisoirement fixé […] Posted in Opinion