Subscribe

John Kerry entame sa première tournée internationale, bientôt en France

Le nouveau secrétaire d’Etat américain John Kerry a quitté Washington tôt dimanche matin en direction de Londres, où il va entamer une tournée marathon chez les alliés européens et du monde arabe.

Il est attendu du 24 février au 6 mars à Londres, Berlin, Paris, Rome, Ankara, Le Caire, Ryad, Abou Dhabi et Doha. Un temps évoqué par les Palestiniens, le passage de M. Kerry en Israël et en Cisjordanie ne figure pas au programme établi par le département d’Etat. Le président Barack Obama doit s’y rendre dans un mois.

Pour son premier voyage comme patron de la diplomatie américaine, M. Kerry devrait réaffirmer avec ses différents interlocuteurs l’importance de la relation transatlantique et faire un tour d’horizon des points chauds de la planète. Outre le resserrement des liens historiques entre les Etats-Unis et l’Europe, M. Kerry devrait discuter, à chacune des étapes de ce premier “voyage d’écoute”, des crises internationales les plus brûlantes: des guerres en Syrie et au Mali, aux dossiers nucléaires iranien et nord-coréen, en passant par le processus de paix israélo-palestinien, l’Afghanistan ou le changement climatique. A Berlin, M. Kerry rencontrera aussi son homologue russe Sergueï Lavrov.

La Syrie sera à Rome, le 28 février, au coeur d’une réunion internationale de 11 pays qui soutiennent l’opposition au président Bachar al-Assad. Toutefois, une rencontre initialement prévue à cette occasion avec la Coalition de l’opposition syrienne a été annulée. En effet l’opposition syrienne a annoncé samedi qu’elle suspendait sa participation à plusieurs rencontres à l’étranger, y compris celle de Rome, pour dénoncer le “silence international sur les crimes” commis par le régime, au lendemain de tirs meurtriers de missiles contre Alep.

M. Kerry, qui fut sénateur pendant près de trente ans et candidat à la présidence des Etats-Unis en 2004, est un expert des relations internationales et a déjà sillonné la planète avant de succéder à Hillary Clinton le 1er février à la tête de la diplomatie de la première puissance mondiale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related