Subscribe

Juillet a été plus mauvais que prévu pour l’emploi

Les Etats-Unis ont perdu 131.000 emplois en juillet, soit plus que prévu, selon des chiffres officiels publiés vendredi qui font apparaître un taux de chômage stable, à 9,5%.

Le pays a perdu des emplois pour le deuxième mois d’affilée. Le rapport du département du Travail fait apparaître 131.000 destructions nettes de postes, alors que les analystes en attendaient 87.000, selon leur prévision médiane.

Ces pertes d’emplois ont été tirées par le secteur public, du fait du non-renouvellement du contrat de 143.000 personnes embauchées à titre temporaire pour le recensement décennal.

Le secteur privé à créé 71.000 emplois, indique le rapport du ministère. C’est près de 2,3 fois plus que le mois précédent, mais moins que ne le prévoyaient les analystes (83.000).

Le ministère a par ailleurs revu ses chiffres pour juin. Ce mois, qui avait marqué le retour du pays à des destructions nettes de postes après cinq mois de créations a été beaucoup plus mauvais que prévu puisqu’il a vu la perte de 221.000 emplois, selon la nouvelle estimation du ministère, supérieure de près de 77% à son chiffre initial.

Malgré les mauvais chiffres de juillet, le taux de chômage est resté stable à 9,5%, alors que les analystes attendaient qu’il remonte à 9,6%.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related