Subscribe

Julian Assange veut préserver WikiLeaks de “toute attaque des Etats-Unis”

Un mois après s’être vu accorder l’asile politique par l’Equateur, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a annoncé que son principal souci était de prémunir les employés de son entreprise “contre toute attaque des Etats-Unis”.

“En ce qui me concerne, ce qui est primordial est de continuer à préserver nos équipes de toute attaque des Etats-Unis”, a déclaré M. Assange à l’agence officielle de l’Equateur, qui lui a accordé l’asile politique le 16 août dernier M. Assange est réfugié depuis le 19 juin dans l’ambassade équatorienne à Londres afin d’éviter son extradition vers la Suède dans le cadre d’une affaire de viol qu’il nie. Mais la Grande-Bretagne refuse de le laisser quitter librement la mission diplomatique.

Le cyber-militant australien, âgé de 41 ans, redoute d’être transféré dans un second temps aux Etats-Unis pour y répondre d’espionnage après la diffusion de 250 000 télégrammes diplomatiques américains, ce qui pourrait lui valoir la peine capitale, selon lui. M. Assange a indiqué à Andes qu’il exigeait des Etats-Unis “qu’ils abandonnent la campagne” menée contre WikiLeaks. “Une fois qu’ils l’auront fait, leurs alliés militaires du Royaume Uni et de Suède feront de même”, a-t-il assuré, affirmant être victime de “persécutions” américaines.

L’Equateur a plusieurs fois réclamé à Londres l’octroi d’un sauf-conduit au fondateur de WikiLeaks pour qu’il puisse gagner Quito, mais sans succès pour l’instant. Lundi, le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patiño a demandé à son homologue britannique William Hague de reprendre les pourparlers sur ce dossier. “Si nous constatons qu’il n’y a pas d’issue (…) nous devrons attendre un long moment”, a-t-il souligné.

Le 29 août, le vice-président équatorien Lenin Moreno avait rencontré M. Hague. Les deux hommes s’étaient alors contentés de réaffirmer leur volonté mutuelle de trouver “une solution diplomatique” au cas Assange.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related