Subscribe

“Kings, Queens and Courtiers” : du Grand Palais à Chicago

Après ses débuts au Grand Palais à Paris, l’exposition “Kings, Queens and Courtiers” vient d’ouvrir ses portes à l’Art Institute de Chicago, pour une unique étape sur le continent américain. Jusqu’au 30 juin 2011, 120 œuvres magistrales reconstituent le paysage artistique de la France à la fin du Moyen-Age.

L’inauguration de l’exposition, co-organisée par l’Art Institute de Chicago et la Réunion des musées nationaux (RMN)- Grand Palais, s’est faite en présence des conservateurs, du président de l’Art Institute de Chicago James Cuno ainsi que de Jean-Paul Cluzel, président de l’établissement public de la RMN-Grand Palais.

“Kings, Queens and Courtiers” est la première manifestation d’envergure consacrée à la période charnière constituée par les règnes de Charles VIII (1483-1498) et de Louis XII (1498-1515), dominée par la personnalité d’Anne de Bretagne, épouse successive de ces deux rois. Il s’agit d’une époque de transition dynamique de l’histoire de France, à cheval entre le Moyen-Age et la Renaissance, marquée par une effervescence créatrice sans précédent et qui est pourtant restée largement méconnue du public à ce jour.

Elle réunit 120 œuvres magistrales telles que tapisseries, sculptures, reliquaires, vitraux, peintures, médailles, émaux et manuscrits enluminés, qui brossent un tableau fidèle de la France de cette période. On y trouve les œuvres du Maître de Moulins, alias Jean Hey, le peintre « français » le plus célèbre de cette époque, grâce à des prêts de pièces prestigieuses des musées de Chicago, Munich, Bruxelles, et Paris. Le public pourra également admirer de remarquables ensembles de sculptures et de vitraux, ainsi que des tapisseries issues de collections publiques ou privées d’Europe et des Etats-Unis.

A noter, de rares pièces d’orfèvrerie, dont le reliquaire contenant le cœur d’Anne de Bretagne, ou encore celui  réputé avoir contenu le lait de la Vierge Marie. L’art du livre et de l’enluminure, qui occupe une place majeure dans la production artistique de l’époque, sera également représenté, grâce notamment aux prêts généreux de la Bibliothèque nationale de France qui conserve un fonds d’une richesse unique pour cette période.

Plus d’informations

The Art Institute of Chicago

36 S Wabash Avenue

Chicago, IL 60603-2925

10:30 à 17 heures: lundi, mardi, mercredi et Vendredi
10:30 à 20 heures: Jeudi (entrée gratuite après 17 heures)
10:30 à 17 heures  le week end

Admission :

Adultes $18 (expos spéciales incluses)
Etudiants et seniors $12
Entrée gratuite pour les moins de 14 ans et pour les membres de l’Art Institute
Remise de $2 pour les habitants de Chicago

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Jean-Paul Cluzel: un agitateur au Grand PalaisJean-Paul Cluzel: un agitateur au Grand Palais De passage à Chicago pour l’inauguration de l’exposition « Kings, Queens and Courtiers » qui a quitté le Grand Palais pour l’Art Institute, Jean-Paul Cluzel est le réformateur influent des […] Posted in Culture
  • Jazz, a Transatlantic Love StoryJazz, a Transatlantic Love Story The arrival of the ocean liner Queen Mary II in New York harbor, on Saturday, July 1, marks the return voyage of the first American soldiers who fought in France during Wold War I, but […] Posted in Culture, History