Subscribe

KOS Paris : une touche de paradis bientôt aux États-Unis

Les produits de beauté KOS Paris font de plus en plus d’adeptes dans la capitale  et seront très prochainement commercialisés aux États-Unis. Zoom sur ce nouveau né de la cosmétique bio.

Gilles Allouche est médecin généraliste et esthétique et sa femme, Sophie, une passionnée de cosmétologie qui a toujours créé ses propres produits de beauté à la maison à base d’ingrédients naturels. Tous deux ont décidé d’allier leurs expériences complémentaires en reprenant en avril 2010 l’activité d’une petite entreprise (Les huiles du paradis) qui distribuait de l’huile d’argan. Ils ont créé de nouveaux produits, revu à la hausse les objectifs et offrent aujourd’hui toute une gamme de soins naturels pour la plupart certifiés Ecocert. Ils s’emploient d’ailleurs désormais à devenir l’un des leaders français dans leur domaine et souhaite aussi investir le marché américain dès que possible.

« C’est un projet ambitieux et si la volonté ne suffit pas pour réussir, ça commence par là », lance Gilles Allouche. Selon lui, l’intérêt de KOS Paris est d’offrir non seulement un contenu actif, mais aussi un contenant esthétique : «Par exemple, on peut trouver tout et n’importe quoi en huile d’argan. Souvent elle n’est pas pure, elle est coupée. Par ailleurs, le packaging des produits bio n’est pas toujours très glamour. Or, on est dans la beauté… les produits doivent fonctionner, bien sûr, mais être agréables à regarder. » Des produits performants et esthétiques qui restent abordables… Comptez 3 euros pour un savon basique (Alep, savon noir), 59 euros pour le sérum précieux à l’huile de pépins de figues de Barbarie, une vingtaine d’euros pour une bouteille 50 ml d’huile d’argan, une dizaine d’euros pour une bouteille 50 ml d’eau florale. Les bouteilles existent aussi en 100 ml. Un nouveau gommage corporel est actuellement en préparation.

« L’huile de pépins de figues de Barbarie est extrêmement efficace dans le traitement anti-rides et l’aspect bonne mine. On constate des résultats visibles après seulement une dizaines de jours. Les femmes plus jeunes ne peuvent qu’en constater l’efficacité bonne mine. Pour elles, l’huile d’argan suffit amplement, » précise Sophie Allouche. « Les femmes de 25 à 40 ans prennent davantage soin d’elles avec des produits à base d’huile d’argan. »

Depuis sa (re)naissance, la marque rencontre un beau succès et n’en finit plus de faire de nouveaux adeptes. Elle est vendue dans les instituts de beauté, les spas, les parapharmacies, via internet et sera bientôt disponible aux Galeries Lafayette. Par ailleurs, KOS Paris vient de signer un partenariat avec Résonances, une autre marque française de cosmétologie bio. Certains produits ciblés seront  conçus à la demande.

Les huiles et sérums de KOS Paris seront bientôt disponibles dans un point de vente à Chicago, première étape de la conquête du marché américain.

www.leshuilesduparadis.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Une dame de Pic parmi les as de la gastronomieUne dame de Pic parmi les as de la gastronomie Anne-Sophie Pic est la seule femme à afficher trois étoiles au guide Michelin. En 120 ans, la maison Pic, fondée par Sophie Pic, son arrière grand-mère, a traversé le temps en conjuguant […] Posted in Culture
  • Joséphine Baker, la résistanteJoséphine Baker, la résistante "J'ai deux amours, mon pays et Paris", chantait Joséphine Baker au Casino de Paris dans les années 1930. Quarante ans après sa disparition, la célèbre danseuse et chanteuse Afro-Américaine […] Posted in Culture, History