Subscribe

La cote de Hollande et Ayrault continue de se dégrader

Une majorité de Français (51%) porte un jugement défavorable sur l’action de François Hollande et Jean-Marc Ayrault fait désormais plus de mécontents que de satisfaits, selon un sondage Ipsos pour Le Point publié lundi montrant un nouvel effritement de la cote de popularité des deux hommes.

La cote de popularité du président de la République baisse de deux points en un mois, avec 42% d’avis favorables, tandis que la part des opinions négatives progresse dans la même proportion. 7% ne se prononcent pas. C’est la première fois dans l’enquête mensuelle de Ipsos que la proportion de Français déclarant porter un jugement défavorable sur l’action du chef de l’Etat dépasse la barre des 50%. C’est près de deux fois plus qu’en mai dernier (27% d’avis critiques juste après son investiture).

Ipsos relève “un décrochage chez des catégories de population qui constituent des soutiens traditionnels de la gauche: les ouvriers (38% de bonnes opinions, -7 points en un mois), les revenus modestes (39%, -5 points), les jeunes de 18-24 ans (50%, -12 points)”. “En termes politiques, la dégradation se situe principalement chez les proches du Front de Gauche (65%, -10 points en un mois, -27 points en trois mois), mais aussi, dans une moindre mesure, chez les sympathisants du PS (81%, -3 points par rapport à septembre, -11 depuis juin dernier).

Quant à Jean-Marc Ayrault, il “bascule dans l’impopularité” selon l’institut, la proportion des avis défavorables (44%, + 1 point en un mois) dépassant pour la première fois celle des avis favorables (42%, -2). 14% sont sans avis. L’émission de France 2 (“Des Paroles et des actes”) dont il était l’invité le mois dernier n’a pas permis au Premier ministre d’enrayer sa tendance à la baisse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related