Subscribe

La famille Grellier rentrée à bon port

France-Amérique avait rencontré la semaine dernière la famille Grellier qui était bloquée depuis plusieurs jours à New York par le nuage de cendres. Les Grellier ont finalement pu rentrer samedi dernier chez eux à Nantes.

2500$. C’est ce qu’auront finalement coûté aux Grellier les 6 jours supplémentaires à New York la semaine dernière. Bloqués par le nuage de cendres qui a paralysé le trafic aérien pendant plusieurs jours, ils ont dû prolonger leur séjour dans l’hôtel de Manhattan, où ils venaient de passer 5 jours de vacances.

Jeudi dernier, après avoir contacté en vain leur agence de voyage peandant plusieurs jours, ils se sont décidés à prendre les choses en main et se sont rendus au bureau new-yorkais de leur compagnie aérienne, KLM. Ils ont alors été redirigés vers celui d’Air France, qui leur a trouvé un vol vers Paris pour le lendemain soir.

« On nous a accueillis plus sympathiquement qu’à l’aéroport et on nous a même demandé quand nous voulions rentrer », raconte Françoise Grellier, jointe par téléphone à Nantes. « Par contre, nous avons été surpris de trouver une centaine de places inoccupées dans l’Airbus A 380 qui nous a ramenés en France, samedi à 14 h. »

Aujourd’hui, les Grellier n’ont plus qu’un seul souci : se faire rembourser au moins une partie des frais engendrés par ce « séjour forcé ». « Comme j’ai essayé d’appeler en France toute la semaine, la facture de mon téléphone portable affiche plus de 400 € de hors forfait », ajoute Françoise Grellier.

Depuis son retour,  cette dernière a constitué un dossier qu’elle a envoyé à l’agence de voyage, Kuoni. « Je crois qu’avec la couverture médiatique, c’est remonté jusqu’à la direction, explique-t-elle. Mais je suis quand même extrêmement déçue de leurs services. »

La frustration fait pourtant place aux bons souvenirs. Françoise Grellier dit avoir été enchantée par son séjour à New York. « On reviendra, c’est sûr. Mais on va attendre un petit peu. Sait-on jamais, si le deuxième volcan se rebelle. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related