Subscribe

La French touch déferle sur San Francisco

La French touch est plus que jamais en vogue aux Etats-Unis. Après le succès de Marion Cotillard aux Oscars, celui de Liliane Montevecchi, qui fait salle comble à San Francisco, en témoigne.

Liliane Montevecchi tout d’abord est un personnage. Après ses débuts au music hall au Casino de Paris, sa carrière prend une tournure décisive lorsqu’elle rencontre Roland Petit au début des années 50. Quand il l’entend chanter dans les coulisses, Petit décide de lui offrir le rôle principal du ballet chanté La croqueuse de diamants. C’est une ascension éclair pour Liliane Montevecchi, qui sera promue danseuse étoile en quelques mois. Le spectacle, en tournée internationale, fait sensation au Broadway Theater de New York. C’est à cette occasion que Liliane Montevecchi est repérée par un agent de la MGM qui lui fait signer un contrat de sept ans. Commence alors son épopée Hollywoodienne pendant laquelle elle côtoiera les grands acteurs américain de l’époque : Marlon Brando, Montgomery Cliff, Fred Astaire pour n’en citer que quelques uns.

De 1972 à 1978, elle signe un grand retour à Paris en tant que meneuse de revue aux Folies Bergères. Après cet épisode, elle retourne à New York, et décroche un rôle dans Nine, grand succès qu’elle jouera plus de 700 fois et qui lui vaudra un Tony Award. Adoptée par la communauté de Broadway, elle enchaînera les music halls, galas et autres one woman shows.

En 2001 elle interpréte Mistinguett dans le spectacle éponyme de Jérôme Savary sur la scène de l’Opéra Comique. Pour son nouveau spectacle, la soirée se présente sous la forme d’un repas "chaotique" pendant lequel les spectateurs dégustent une cuisine aux accents européens au rythme des numéros de chant et de cirque. L’ensemble est mené avec beaucoup de charisme par Liliane Montevecchi, à la fois hôtesse et chanteuse, dont les apparitions ponctuent la représentation. Elle se joue avec délectation du public tout acquis à son charme enchaînant des tenues de plus en plus époustouflantes qui rappelent les Folies Bergères. Montevecchi prête aussi sa voix rauque aux accents parisiens à quelques grands succès français : Trénet, Brel, Piaf…

Quant aux numéros de cirque, ils sont époustouflants de maîtrise, de virtuosité, de drôlerie et de sensualité, du numéro de claquettes à l’équilibriste sur un lustre en passant par du jonglage avec les pieds ou encore le magnifique « tango vertigo », une danse en équilibre sur une barre verticale.

Un élégant dosage entre cabaret et cirque, émotion, féerie et amusement qui met en scène une France un peu désuète mais pleine de charme. Une carte postale des années cinquante dont les Américains raffolent.


« A La Folie ! »
, avec Liliane Montevecchi, Mickael Davis & Les Castors, Wayne Doba, Andrea Conway, Oleg Izossimov, Vertical Tango, and the Teatro ZinZanni Band.
Teatro ZinZanni, Pier 29, The Embarcadero, San Francisco. Du 21 Février au 18 Mai 2008. Du mercredi au samedi à 18h, dimanche à 17h.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • San Francisco au diapason d’un solstice musicalSan Francisco au diapason d’un solstice musical Les rues de San Francisco auront vibré au rythme de l'Hexagone le temps d'une soirée. Dans un esprit fidèle à la Fête de la musique tricolore, la soirée organisée par le Café Bastille avec […] Posted in Education
  • Disparition de Marie GalantiDisparition de Marie Galanti C’est avec une grande tristesse que l’équipe de France-Amérique a appris le décès de Marie Galanti à l’âge de soixante-neuf ans, le 10 octobre 2013 à Santa Rosa. Défenseuse de la langue […] Posted in Education