Subscribe

La Légion d’Honneur pour une ambassadrice de la mode française

L’ambassadeur de France aux Etats-Unis Pierre Vimont a remis à Béatrice Dupont, qui fit carrière dans le monde du luxe et de la mode, les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur,  lundi 13 Septembre à New York en présence de nombreux invités.

Lundi soir aux Services Culturels de l’Ambassade (dépendants de l’Ambassade à Washington, mais délocalisés à New York, capital culturelle), la cérémonie a rassemblé une petite centaine d’invités. Famille, amis, collègues, anciens camarades d’école, ils étaient tous venus soutenir Béatrice Dupont qui a été décorée des insignes de chevalier de  l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

Après avoir quitté la France à l’âge de 22 ans, Béatrice Dupont se distingue dans le domaine des produits de luxe, et joue un rôle capital dans la promotion de la mode française aux Etats-Unis. D’abord vendeuse chez Yves Saint Laurent New York, elle en devient le manager à 25 ans et finit par être nommée vice-présidente d’Yves Saint Laurent États-Unis. Quinze ans plus tard, elle lance sa propre compagnie de textile de maison, importe de France les tissus et accessoires de luxe pour les grands magasins américains. Six ans plus tard, en 1990, elle vend sa marque “Béatrice Dupont Home Textiles”, devient directrice marketing pour Christian Dior et, à peine un an plus tard, est nommée vice-présidente de la société. De 1997 à 2002, elle occupe le poste de présidente de Givenchy, Inc, avant de se concentrer à nouveau sur son travail de consultante pour les entreprises de luxe.

“Il me reste des robes Yves Saint Laurent des années 60… fin des années 60. Peut-être porterai-je la Légion d’Honneur avec…”, a-t-elle précisé amusée. Elle s’est dite ravie de cette distinction et si émue qu’à deux reprises au cours de son discours sa voix trembla légèrement. Acclamée par les convives, elle regarda sa fille, et après avoir assuré que son travail avait toujours été une “passion”, elle a conclu ainsi : “Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, ce sont les bras de l’homme qu’elle aime”, une citation d’Yves Saint Laurent.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Béatrice Dupont se consacre depuis 40 ans à la French American Aid for Children, une organisation à but non lucratif qui fournit une aide financière aux enfants victimes de violence, défavorisés ou malades aux Etats-Unis, et est aussi très impliquée dans la promotion de sa ville natale de Lille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related