Subscribe

La Louisiane célèbre la première édition de la Semaine Française d’Arnaudville

Du 19 au 24 avril, la petite commune d’Arnaudville en Louisiane a organisé en fanfare sa première Semaine Française d’Arnaudville.

Dédiée à la francophonie, la culture et l’économie dans un cadre de développement durable, cette première édition de la Semaine Française d’Arnaudville a été un événement unique en son genre. Près de 500 personnes ont participé à ce rendez-vous dans une commune qui ne compte pas plus de 1 500 habitants. Située à la jonction de deux bayous, à dix miles de Lafayette, la petite ville parle autant français qu’anglais, et a souhaité honorer son patrimoine linguistique.

Figure locale, Mavis Fruge est en train d’essayer de reconvertir l’ancien hôpital en centre linguistique. Depuis sept ans, cette retraitée de 74 ans organise tous les mois des “tables françaises”, pour pratiquer la langue de Molière. Rendez-vous le dernier samedi du mois au Nunu’s Arts and Culture Center, fondé au lendemain de l’ouragan Katrina. C’est ce centre communautaire qui a accueilli la Semaine Française d’Arnaudville en avril.

Au programme : grand buffet convivial, conférences, présentations, développement des échanges et du réseau et, point culminant de la Semaine, une parade colorée dans les rues de la ville. Des lycéens de Redon, en Bretagne, étaient en échange en Louisiane pour l’occasion. Du 17 au 26 avril, ils ont pu participer à la Semaine Française d’Arnaudville et passer quelques jours à la Haynes Academy, établissement avec lequel ils sont jumelés. Parallèlement, des représentants des Articulteurs de Redon était présents pour mettre en avant leur activité de valorisation du “territoire-entreprise culturelle”.

Parmi les points d’orgue du festival, les habitants retiendront par exemple la visite de l’ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis ou le gala annuel “Louisiana Creative Connection Awards”, présidé par le lieutenant-gouverneur Jay Dardenne à Bâton-Rouge. Le tout sur fond de chants bretons, créoles et cajuns…

 

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related