Subscribe

La mère de Michael Jackson obtient la garde des enfants du “roi de la pop”

Katherine Jackson, la mère de Michael Jackson, a obtenu la garde des trois enfants du chanteur après un accord annoncé jeudi avec la mère biologique des deux aînés, Debbie Rowe, qui évite aux deux parties de se livrer bataille sur la place publique.

Selon les termes de l’accord révélé dans un communiqué commun par les représentants des deux parties, les enfants du “roi de la pop” vivront chez leur grand-mère Katherine, 79 ans.

Deborah Rowe, qui a renoncé à demander la garde, a obtenu un droit de visite. Elle est la mère de Prince Michael, 12 ans, et de Paris, 11 ans. Le cadet, Prince Michael II, 7 ans, est né d’une mère porteuse dont l’identité n’a jamais été révélée.

L’attribution de la garde des enfants à Mme Jackson figurait parmi les dernières volontés couchées par le “roi de la pop” sur son testament. En cas de manquement de sa mère, l’artiste a désigné l’une de ses grandes amies, la chanteuse Diana Ross.

Mme Rowe, qui avait annoncé après la mort de Michael Jackson qu’elle entendait obtenir la garde des enfants, n’obtiendra pas d’argent en sus de l’accord parental déjà en place, précise le communiqué. Selon des médias, cet accord s’élèverait à 8,5 millions de dollars. Debbie Rowe et Katherine Jackson se retrouveront devant un tribunal de Los Angeles lundi 3 août lors d’une audience au cours de laquelle un juge devra ratifier l’accord.

Le 29 juin, cette même cour supérieure avait confié à Katherine Jackson la garde provisoire des trois enfants de Michael Jackson, décédé soudainement le 25 juin dernier d’une crise cardiaque à Los Angeles.

“Mme Jackson et la famille (Jackson) sont heureux que ce problème soit résolu et qu’il ait été traité de manière courtoise et digne par les parties et leurs représentants”, ont indiqué les avocats du clan Jackson, Londell McMillan et Diane Goodman. De fait, l’accord conclu évite un procès sur-médiatisé qui aurait pu tourner au pugilat, alors que Mme Rowe semblait déterminée à se battre pour la garde des enfants et que certains la soupçonnaient de ne chercher au final que de l’argent.

“Je veux mes enfants”, avait-elle déclaré début juillet au cours d’une conversation téléphonique avec la chaîne américaine NBC. “Je prends mes responsabilités, je le dois.” Mme Rowe, qui fut l’infirmière du dermatologue de la pop star, avait précisé qu’elle était prête à se soumettre à tous les tests nécessaires, ADN inclus, pour prouver qu’elle est la mère de Prince Michael et de Paris, ainsi qu’à des tests psychologiques.

Selon son avocat, Eric George, l’accord conclu coupe court à toute polémique. Il s’agit selon lui de la “conclusion digne d’une discussion digne”. “L’unique préoccupation des deux parties était de veiller au bien-être des enfants”, a-t-il assuré. A ce titre, “je suis particulièrement fier de l’intégrité et du désintéressement dont a fait preuve Deborah (Rowe)”.

Mme Rowe est la deuxième femme de Michael Jackson, qu’elle avait épousé en 1996, alors qu’elle avait 37 ans, avant de divorcer trois ans plus tard.

La garde des enfants du chanteur n’était que l’une des nombreuses questions en suspens depuis sa disparition. L’enquête sur les circonstances de son décès se resserre autour de son médecin personnel, Conrad Murray, et les résultats de l’autopsie du chanteur sont attendus pour la semaine prochaine.

Related