Subscribe

La nappe de pétrole devrait bientôt être enflammée

Les équipes d’intervention se préparaient mercredi à mettre le feu une nouvelle fois à une partie de la nappe de pétrole qui se répand dans le golfe du Mexique, non loin des côtes américaines, profitant d’une météo favorable.

“Aucune zone habitée ne devrait être affectée par cette inflammation contrôlée qui ne devrait avoir aucune incidence sur les mammifères marins et les tortues de mer”, est-il écrit dans un communiqué du centre de coordination des interventions liées à la marée noire (DHICIC).

Une opération similaire avait été menée pour la dernière fois le 28 avril. Une partie de la nappe de pétrole avait brûlé pendant 28 minutes ce qui avait permis de détruire des milliers de litres de pétrole, selon le centre.

“Pour assurer la sécurité, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) va continuer de contrôler la qualité de l’air et le feu sera arrêté si les normes de sécurité ne sont plus garanties”, poursuit le communiqué.

La plateforme Deepwater Horizon qui a sombré il y a deux semaines suite à un incendie rejette 800.000 litres de brut par jour. La marée noire s’étend ainsi sur une superficie de 22.000 km2, l’équivalent de la superficie d’Israël ou du Salvador.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related