Subscribe

La Nasa révèle le choix des musées où ses navettes finiront leurs jours

Le patron de la Nasa, Charles Bolden, a dévoilé mardi le nom des musées où les navettes spatiales américaines seront exposées de façon permanente et ce le jour du 30e anniversaire du premier vol d’un orbiteur.

Discovery, la plus ancienne des navettes, qui a effectué son dernier vol fin février début mars, ira comme attendu au musée national de l’Air et de l’Espace de Washington.

Elle sera installée dans l’annexe, le Steven Udvar-Hazy Center, près de l’aéroport international de Dulles en Virginie dans la banlieue de Washington.

Discovery prendra ainsi la place de la navette Enterprise qui y est déjà exposée. Enterprise, un véhicule expérimental n’ayant jamais volé dans l’espace mais seulement dans l’atmosphère pour tester notamment sa capacité à planer, sera exposée à l’Intrepid Sea, Air and Space Museum de New York.

Quant à Atlantis, qui sera la dernière navette à voler dans l’espace fin juin, elle atterrira au Centre des visiteurs du Centre spatial Kennedy en Floride tandis que Endeavour se retrouvera au California Science Center à Los Angeles en Californie.

M. Bolden, un ancien astronaute et commandant de bord de navette, a fait cette annonce très attendue lors d’une cérémonie au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est).

Il y avait au moins 21 candidats sur les rangs pour obtenir une des quatre navettes, une attraction qui pourrait attirer un grand nombre de visiteurs et aussi de recettes pour les musées retenus.

La Nasa avait baissé en 2010 son prix initial de cession d’une navette de 42 millions à 28,8 millions de dollars. Ce montant couvre les coûts de nettoyage et de conditionnement ainsi que de transport (de 8 à 9 millions de dollars) sur le dos d’un Boeing 747 de la Nasa spécialement aménagé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related