Subscribe

La nouvelle merveille américaine: un pont de 600 m sur le Colorado

L’une des plus grandes réalisations techniques américaines, le barrage Hoover construit dans les années 1930, cohabite désormais avec un nouvel ouvrage hors-norme: un pont de près de 600 mètres qui enjambe d’une seule arche le Colorado.

Le pont Mike O’Callaghan-Pat Tillman a été inauguré ce mois-ci pour relier l’Etat de l’Arizona à celui du Nevada dans l’ouest américain. Il surplombe le fleuve et l’impressionnant barrage qui le contrôle, à 270 mètres de hauteur. Cette nouvelle structure permet d’améliorer le trafic routier sur un axe qui relie Phoenix à Las Vegas et d’éviter d’exposer le barrage à d’éventuelles menaces terroristes, selon des responsables locaux. Il s’agit du septième pont le plus haut du monde, derrière quatre ponts chinois, un en Papouasie-Nouvelle-Guinée et un autre pont dans le Colorado. “Le barrage Hoover est la plus grande réalisation en termes d’ingénierie civile de l’histoire américaine”, explique Dave Zanatell le chef de projet qui a supervisé les travaux du pont. “Notre but n’était pas de le surpasser ou de l’éclipser. Notre but était de faire quelque chose de grandiose pour notre génération, de façon respectueuse envers le barrage, et de qualité telle que cela deviendrait une partie de l’héritage de Hoover”, a-t-il dit.

Le pont, d’un coût de 240 millions de dollars, a été construit en cinq ans par 1.200 ouvriers et 300 ingénieurs. Comme le barrage qui a été construit en plein milieu de la crise des années 1930, le pont est considéré dans la région comme un exemple du savoir-faire américain en période de crise. Le barrage et le pont sont “deux merveilles d’ingénierie construites à des époques où notre pays s’interrogeait sur son avenir”, a souligné Colleen Dwyer du bureau chargé de la gestion du barrage. Avec une unique arche de 320 mètres, la plus longue du continent américain, le pont dispose de piliers de béton de près de 100 mètres de haut. Il contient aussi plus de 7.800 tonnes d’acier, près de 23.000 m3 de béton et 600 km de câble. Les touristes pourront se rendre à pied sur le pont pour y admirer le barrage.

L’idée du pont a germé dans les années 1960 car la route à deux voies aménagée sur le haut du barrage, passage le plus rapide entre l’Arizona et la façade ouest des Etats-Unis, s’est avérée trop étroite. En outre, l’accès au barrage d’un côté comme de l’autre est une route dangereusement sinueuse partagée pendant des décennies par les camions et les véhicules de tourisme. De nombreux accidents ont eu lieu sur le site. Après les attentats du 11 septembre 2001, le gouvernement fédéral s’est par ailleurs inquiété d’un éventuel attentat contre le barrage, avec pour conséquence possible une gigantesque inondation de la région et une interruption de l’alimentation en eau et en électricité de plusieurs Etats. Les camions ont alors été obligés d’effectuer un long détour pour rejoindre Las Vegas ou Phoenix.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related