Subscribe

La presse new-yorkaise ironise sur l’immunité invoquée par DSK

“Grandiose”, “sensationnel” : la presse populaire new-yorkaise ironisait mardi sur l’immunité diplomatique invoquée par Dominique Strauss-Kahn pour demander le classement de la plainte de la femme de chambre guinéenne qui l’accuse d’agression sexuelle.

“How dare ya j’accuse me… I am too famous” (“Comment osez-vous m’accuser je suis trop célèbre”), titrait en franglais approximatif le Daily News, en ajoutant: “dans un argumentaire grandiose, l’ancien patron du FMI a affirmé qu’il était trop important pour être poursuivi”. “Je ne peux pas être poursuivi”, titrait le New York Post, parlant d’une motion “sensationnelle” et soulignant que M. Strauss-Kahn n’avait pas demandé à bénéficier d’une telle immunité lors de la procédure pénale. Il n’était pas dans l’exercice de ses fonctions le 14 mai, jour de l’agression présumée, a souligné le quotidien.

“Il peut dire ce qu’il veut, mais (…) les hauts responsables du FMI ont ce qu’on appelle une immunité pour les actes officiels”, a estimé l’expert en droit international Bradford Trebach dans le quotidien. “Le genre de choses dont parle la femme de chambre ne me semble pas être un acte officiel.” Le New York Times a souligné que la motion déposée par les avocats de DSK “était remarquable autant pour ce qu’elle n’a pas dit que pour ce qu’elle a dit. Elle n’a donné aucune clarification sur la version de Dominique Strauss-Kahn sur ce qui s’est passé le 14 mai dans sa suite du Sofitel”, a souligné le quotidien.

Les avocats de M. Strauss-Kahn ont demandé lundi le classement de la plainte au civil déposée par Nafissatou Diallo en faisant valoir que DSK était à l’époque directeur-général du FMI et bénéficiait donc d’une immunité, garantie par une convention des Nations unies adoptée en 1947, protégeant les responsables d’agences spécialisées. Le juge chargé du dossier déposé devant un tribunal du Bronx, quartier de New York où est domiciliée Mme Diallo, va devoir se prononcer sur cette demande. Cela pourrait prendre de deux à trois mois, selon une source proche du dossier.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related