Subscribe

La route américaine de Pierre Bensusan

Pierre Bensusan a commencé mi-janvier une tournée américaine pour présenter « Vividly », son dernier album. Disponible depuis novembre 2010, cet opus inclassable surprend par un audacieux mélange des genres entre folk, jazz et world music.

Dans une tournée qui le mènera de New York jusqu’à Santa Barbara, en passant par Denver et Seattle, le chanteur et compositeur Pierre Bensusan part à la rencontre de son public américain, pour une quarantaine de dates entre janvier et mars 2011. « Chaque concert est différent, car la salle est différente et que je suis différent d’un jour à l’autre », précise-t-il. Il aime ce public toujours « enthousiaste et bienveillant » qui le suit depuis sa première tournée américaine de 1979.

L’univers de Pierre Bensusan est au carrefour de différents styles musicaux. Son dernier album « Vividly » est un bel aperçu de ce mélange culturel. Ses chansons créent un subtil équilibre où les rythmes de son enfance comme le tango et le bal-musette se mêlent à des sonorités plus jazzy.

Ajoutées à un phrasé très oriental et à la subtile ironie de Boris Vian sur le morceau intitulé « la Java du concessionnaire », cet opus est rempli de contradictions et d’oppositions revendiquées par l’artiste. « Une unité naît de ces oppositions, grâce aux  sonorités folk, jazzy et latins », ajoute-t-il. L’ensemble, portée par la voix grave de Pierre Bensusan,  glisse sur les accords omniprésents de sa guitare, à l’instar d’un Gabriel Yacoub.

Un album très « Vividly »

Quand on lui demande pourquoi ce titre « Vividly » (Vivement, ndlr), il parle d’une volonté de conférer à cet album « une énergie sourde, quelque chose de très furtif et de très vif, presque une virgule musicale ».  La musique de Pierre Bensusan recèle plusieurs niveaux d’écoute. D’emblée, relaxante et simple, elle dégage une vraie intensité dès que l’on s’en imprègne. Avec modestie, il estime que « le mot « Vividly » prend alors tout son sens à ce moment-là car il y a énormément d’énergie ».

Et Pierre Bensusan ne manque pas d’énergie. Outre ses albums et la tournée, il propose l’été des ateliers de guitare dans sa maison de Château-Thierry en France. « Nous avons eu envie d’accueillir des stagiaires du monde entier », conclut-il. Et peut être aussi d’avoir la démarche inverse : « pour une fois ce sont les gens qui viennent à moi ! »

Infos pratiques

http://www.pierrebensusan.com/

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • La mort a fini par rattraper Mano SoloLa mort a fini par rattraper Mano Solo D'une voix déchirante, il chantait le désespoir, la mort qui le guettait et le Paris populaire sur des mélodies tantôt sombres, tantôt entraînantes : Mano Solo, artiste écorché vif et […] Posted in Music
  • Deux prodiges à New YorkDeux prodiges à New York Le Consulat Général du Luxembourg à New York a permis jeudi 21 février à quelques privilégiés d'assister à une prestation musicale exceptionnelle. Le pianiste Francesco Tristano Schlimé et […] Posted in Music