Subscribe

La SKEMA s’offre un campus américain

Conjuguer le business à l’approche académique, c’est le défi de la SKEMA, une business school française qui inaugure son pôle américain en septembre prochain, au cœur de la technopole de Raleigh, en Caroline du Nord.

Inspirée par le modèle universitaire américain, l’école de commerce française SKEMA sera la première école en France à ouvrir un campus aux États-Unis pour l’ensemble de ses étudiants issus des programmes « Grandes Écoles » (Bachelor, Master Spécialisé Finance de Marchés et Innovations Technologies), effectif à la rentrée prochaine.

Installée sur le vaste campus de Raleigh, en Caroline du Nord, l’école accueillera entre 250 et 300 étudiants dans des locaux « à l’américaine ». Médiathèque géante, infrastructures sportives, logements confortables, prise en charge des visas, système de santé, etc. Tout est mis en œuvre pour faire de cette branche un pôle attractif de premier choix en termes de qualité de vie pour les étudiants.

Autre attrait, le bilinguisme – 100 % des cours seront assurés en V.O. – et la richesse du tissu entrepreneurial local, doublé d’une ouverture sur l’international digne d’intérêt pour les étudiants. Si la sélection s’avère « drastique » et le programme « exigeant », il garantit aussi « un cv de premier choix qui ouvre toutes les portes », affirme Pascal Vidal, professeur de management des systèmes d’information à SKEMA et futur directeur du campus.

Vision globale, implantation locale

Avec le triangle de la recherche de Caroline du Nord (RTP), Raleigh représente un terreau dinnovations technologiques exceptionnel en matière de recherche et développement. « Les Américains sont à la pointe en informatique et sur les biotechnologies, assure Pascal Vidal. L’e-marketing et le développement durable constitueront le pôle de compétitivité de la branche ».

L’enseignement sera assuré par des professeurs de toute nationalité, experts en leur domaine. Des stages dans les entreprises locales et le soutien de la chambre de commerce de Caroline du Nord renforceront l’implantation de ce projet d’école, soutenu par la fondation RTP, l’État de Caroline du Nord et le consulat de France.

Attiré par la multiculturalité du campus, Pascal Vidal, papa de 4 enfants, dont deux jumeaux de 18 mois, se réjouit de prendre les rênes de cet ensemble en septembre. « Pour moi, c’est le début d’une aventure professionnelle exceptionnelle et une belle promesse d’avenir », assure-t-il. L’occasion également d’asseoir la notoriété de l’école à l’international, un point « essentiel » pour les écoles de commerce françaises, selon lui.

Informations pratiques :

Site de la SEKMA : www.skema-bs.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related