Subscribe

La Zizanie au consulat sur les planches de Los Angeles

Du 13 au 16 décembre, la troupe francophone Euro-Théâtre donne six représentations de sa nouvelle création à Los Angeles : La Zizanie au consulat.

Depuis deux mois, la troupe de l’Euro-Théâtre à Los Angeles répète sa nouvelle pièce : La Zizanie au consulat. Ecrit par le fondateur de la compagnie, Jean-Louis Darville, le texte est la première création d’Euro-Théâtre. Jusqu’à présent, les acteurs avaient interprété des pièces de Feydeau, Molière, ou encore le spectacle du Splendid Le Père Noël est une ordure, en 1998.

Cette fois, la troupe française s’attèle à un sujet on ne peut plus local : le rapport des expatriés à leur consulat. “J’aime écrire sur ce que je connais”, explique Jean-Louis Darville, comédien professionnel et directeur de la troupe. “J’avais déjà écrit un texte sur une famille française au restaurant à Los Angeles par exemple.” Dans La Zizanie au consulat, l’intrigue part d’un scandale à Chicago : le consulat a perdu une série de passeports français qui ont été récupérés par des trafiquants de drogue américains. Le président français, embarrassé, envoie des inspecteurs dans tous les consulats du pays pour veiller à ce que l’incident ne se reproduise pas.

La cité des anges hérite ainsi d’un personnage des plus sévères, incarné par Jean-Louis Darville lui-même, qui donnera lieu à nombre de malentendus. “C’est léger, il y a des quiproquos, ça tient du théâtre de boulevard”, commente l’auteur, qui insiste sur le caractère fictif de l’histoire. “Ce n’est pas un règlement de compte, j’ai écrit pour l’humour. Les expatriés ont tous une histoire à raconter sur le consulat et il faut rire des frustrations. Certes, j’ai écrit sur un cadre existant, mais ce ne sont pas des faits réels.”

A travers des textes en français et, dans ce cas-ci, sur les Français, Euro-Théâtre vise depuis sa création à rassembler les expatriés de Los Angeles par le biais de la culture. “Il nous manque la France, la langue, l’art vivant”, note Jean-Louis Darville, qui vise à “réunir des Français, qui rient en français, ensemble dans une salle.” Le comédien constate qu’il y a une vraie demande de culture française à Los Angeles et se félicite du succès des précédentes pièces, grâce au bouche à oreille. Euro-Théâtre espère même pouvoir tourner ensuite avec ce “cocktail californien bien franchouillard” à New York, San Francisco, et Miami pour la communaute francophone.

Du 13 au 16 décembre, à 20h (et deux matinées à 15h), au théâtre Assistance League Playhouse, à Hollywood, Los Angeles. Places à $25. Pièce sur-titrée en anglais. Pour plus de renseignements et pour acheter des billets, rendez-vous sur le site d’Euro-Théâtre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related