Subscribe

L’Alpha et l’Omega de la dégustation dans la Napa valley

Au cœur de la Napa Valley, France-Amérique a rencontré Jean Hoefliger, un viticulteur helvétique marié à une Française, et directeur du Domaine Alpha et Oméga, dont la production est presque exclusivement dédiée à la dégustation.

Imaginez une dizaine de touristes américains, confortablement installés sur une terrasse, un verre de Pinot à la main, avec vue sur un grand champ de vignes et des  jets d’eau cristallins. Bienvenue chez Alpha et Omega, un  vignoble en plein centre de la Napa Valley dont la production est presque entièrement dédiée à la dégustation. Jean Hoefliger, un Helvète aux larges  épaules de 35 ans est à l’origine du concept. « Aujourd’hui, ce n’est plus possible de construire de nouvelles salles de dégustations ouvertes au public. L’État californien a mis en place une loi pour protéger la Napa Valley et éviter que cela ne se transforme en industrie touristique du vin. » Jean Hoefliger a de la chance : lorsqu’on lui propose en 2005 de devenir le manager général du vignoble, l’endroit possède un lieu de dégustation depuis longtemps et échappe ainsi à la récente loi californienne. Jean travaille déjà depuis 5 ans chez Newton (dont 50 % a été racheté par LVMH) une autre winery de la vallée, quand Robin Baggett et Eric Sklar viennent le débaucher. « Au début, j’ai hésité : la winery et les salles étaient extrêmement vétustes. Mais mes deux partenaires m’ont dit que je n’avais pas de limite de budget pour rénover le site et j’ai décidé d’accepter. »

Jean imagine un business plan très ingénieux : faire une winery dont 90% des bouteilles seront destinées à la vente directe aux clients qui viennent sur place pour goûter. « Les touristes viennent ici pour profiter d’un bel endroit et repartent toujours avec des bouteilles. Seulement 15 % des ventes vont aux distributeurs. La vente directe est beaucoup plus avantageuse car cela nous évite tous les coûts intermédiaires. »

Jean est aussi spécialiste du marketing. Du très chic sac noir pour glisser les bouteilles, aux jets d’eau devant la terrasse pour couvrir le bruit de la route, en passant par les larges fauteuils de bois design, tout a été longuement pensé afin que le consommateur ait envie de rester boire voire de revenir. « Les clients sont notre meilleure publicité : ils sont en général d’excellents ambassadeurs. » Jean, fasciné par l’esprit entrepreneurial des États-Unis a également créé un wine club : il compte aujourd’hui 2 700 membres à qui Alpha et Omega envoie six bouteilles par an. Avec plus de 1000 visiteurs par semaine, Jean Hoefliger a réussi son pari : créer un site où les gens s’arrêtent et peuvent consommer un vin de qualité à un prix abordable.

www.aowinery.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related