Subscribe

L’Américain Freescale: 800 emplois supprimés à Toulouse d’ici 2011

La société Freescale Semiconducteurs de Toulouse a confirmé jeudi la fermeture d’ici 2011 de son unité de fabrication de puces électroniques, où sont actuellement employées quelque 800 personnes.

“Dans le cadre de ses efforts de transformation, Freescale à annoncé la décision de fermer ses activités de production 150mm sur son site de Sendai, Japon, et de proposer la fermeture de ses activités de fabrication 150mm sur son site de Toulouse (environ 800 employés)”, indique la société dans un communiqué diffusé à Toulouse.

“Pour rester compétitifs sur des marchés devenus matures, les fabricants de semiconducteurs, y compris Freescale, évoluent progressivement depuis des tailles de 150mm, comme celles fabriquées à Toulouse, vers des tailles supérieures, qui apportent des capacités plus élevées et une meilleure compétitivité”, explique le texte. “La détérioration des conditions économiques a accéléré significativement cette stratégie au niveau global”, poursuit-il.

Selon la direction de Freescale, la mise en place de ces mesures “devrait prendre approximativement 2 à 3 ans pour les activités de production du site, et devrait être plus courte en ce qui concerne le groupe CPG”.

“Une négociation sera conduite sur les procédures de notification, les conditions de reclassement, de départ volontaire et involontaire, la société entrera ensuite dans la procédure formelle de consultation du Comité d’Entreprise”, ajoute la société.

Freescale semiconducteurs, dont le siège est à Austin (Texas), est l’un des leaders mondiaux dans la conception et la fabrication de semiconducteurs embarqués pour les marchés de l’automobile, de l’électronique grand public, des équipements industriels, des réseaux et communications sans-fils.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related