Subscribe

L’Amérique n’oubliera pas Moebius

Le dessinateur français Moebius, alias Jean Giraud, est décédé le 10 mars 2012, à 73 ans. Son influence importante sur les comics américains et sa présence dans le septième art hollywoodien ne sera pas oubliée.

L’histoire de Jean Giraud avec l’Amérique commence avec sa passion pour le Far West et les cowboys. Ainsi en témoigne la saga Blueberry, créée en 1963 avec Jean-Michel Charlier pour le journal Pilote, qu’il illustrait sous le pseudonyme de Gir. La série à succès s’est rapidement imposée comme une référence dans le milieu de la BD. Mais c’est une autre série, Arzach, qui le fait connaître à l’étranger, notamment aux Etats-Unis. Il inspire là-bas de nombreux créateurs de comics et ouvre la voie à une nouvelle génération d’auteurs de science fiction.

En 1988, Jean Giraud part vivre à Los Angeles, où il illustre un épisode du Surfeur d’argent, en collaboration avec Stan Lee, créateur de super-héros et notamment des Quatre Fantastiques. La véritable rencontre de Moebius avec le cinéma hollywoodien se fait en 1977, où il participe à la conception graphique de Alien, le huitième passager puis Blade Runner, deux films de Ridley Scott. Il a collaboré également à Tron de Steven Lisberger, Willow de Ron Howard, Abyss de James Cameron et au Cinquième élément de Luc Besson.

La disparition de cet artiste à l’imagination débordante endeuille le monde du cinéma et de la littérature des deux côtés de l’Atlantique. Steven Lisberger a notamment déclaré au Los Angeles Times que Jean Giraud était pour lui “un homme rare, un vrai maître” et que ” le travail de sa vie [était] un vrai chef-d’oeuvre”.

Les obsèques de Jean Giraud auront lieu jeudi 15 mars, à Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related