Subscribe

L’ancien All Black Jonah Lomu est arrivé à Marseille

L’ancien international néo-zélandais Jonah Lomu, qui s’est engagé avec le club de Marseille-Vitrolles (Fédérale 1) après quatre ans d’interruption, est arrivé mardi soir à Marseille, accueilli par une foule de jeunes joueurs et de journalistes.

L’ex-vedette des All Blacks a débarqué vers 20H40 à l’aéroport Marseille-Provence, vêtu aux couleurs olympiennes, avec sa compagne et son fils Brayley (8 mois), et accompagné du président de son nouveau club, Claude Atcher.

Accueilli par de jeunes joueurs de Marseille-Vitrolles, Lomu s’est plié en souriant à une séance d’autographes et de photos avec des voyageurs et des jeunes joueurs, avant de quitter l’aéroport pour rejoindre le club où il devait dîner.

“Je suis très fier, très heureux d’être enfin à Marseille”, a déclaré Lomu. “J’ai fait déménager toute ma famille, donc c’est un grand engagement pour moi”, a-t-il ajouté.

“Je veux travailler, je veux m’améliorer, j’aime les défis”, a-t-il expliqué. Mais il est encore “trop tôt pour jouer” et Lomu a prévenu qu’il ne serait pas de la partie lors du prochain match de son équipe, ce week-end face à La Seyne à Toulon.

“Il est plus que prêt à retrouver son niveau sportif”, a assuré M. Atcher.

“C’est une star qui dépasse le cadre du rugby (…). Je suis très fier d’avoir participé au fait de le voir retrouver les terrains de rugby. En 2004 quand il a été opéré, les chirurgiens lui ont dit: +au mieux vous allez remarcher, au pire vous allez rester sur une chaise roulante+”, a-t-il rappelé.

L’arrivée de Lomu, qui a suivi un gros travail de remise en forme, avait été annoncée fin juin par le club marseillais, qui vise la montée en ProD2.

Star planétaire du rugby grâce à son impressionnante présence sur le terrain, Lomu avait vu sa carrière interrompue en 2002 par le syndrome néphrotique, une maladie invalidante des reins qui a nécessité une transplantation en juillet 2004.

Lomu avait ensuite tenté de revenir à plusieurs reprises, d’abord sous le le maillot du club gallois de Cardiff (2005-2006) puis en Nouvelle-Zélande, mais il n’a jamais retrouvé de place dans une franchise du Super 14.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related