Subscribe

L’Armory Show quadrille New York

L’Armory show, une des plus grandes foires internationales d’art contemporain, s’installe du 4 au 7 mars sur les quais de New York. Plusieurs galeries et artistes français ont répondu  présent pour ce rendez-vous qui a comptabilisé plus de 50 000 visiteurs l’an dernier. Parallèlement dans le cadre de l’Armory Art Week des expositions souvent gratuites seront proposées à travers toute la ville.

L’an dernier, sur le stand de la galerie parisienne Emmanuel Perrotin, un néon bleu proclamait crânement : Stop the complaint, we just bought it. Une réponse à l’anxiété du monde de l’art à un moment où le marché était en chute libre (-27 % en 2008/2009, selon une étude de ArtPrice). Au final, l’Armory Show fut un succès public avec 52 000 visiteurs. Les ventes, elles, furent bien meilleures que prévues. Et si l’Armory Show ne peut rivaliser en prestige avec Art Basel Miami, l’édition américaine de Art Basel Bâle, les organisateurs de la manifestation peuvent toujours dérouler la liste des stars aperçues déambulant au milieu de la foule, de Morgan Freeman à Lance Armstrong en passant par Matt Dillon ou Calvin Klein…

Cette année, l’Armory Show (Pier 94), et son extension l’Armory Show Modern (Pier 92) introduite en 2009, reviennent dans un contexte apparemment plus favorable pour l’art contemporain

et l’art moderne. En février, Sotheby’s a vendu aux enchères une sculpture d’Alberto Giacometti, L’Homme Qui Marche I pour $ 104 327 006. L’an dernier à la même époque, c’est la vente aux enchères de la collection Yves Saint-Laurent – Pierre Bergé par Christie’s pour 375,5 millions d’euros au total, qui avait, juste avant l’Armory Show, remonté le moral des troupes, dans un marché en plein repli.

Pour cette édition 2010, 280 galeries venues de 30 pays différents sont présentes. Parmi elles, une vingtaine sont françaises dont In Situ de Fabienne Léger qui soutient Renaud Auguste-Dormeuil, lauréat du Prix Meurice pour l’art contemporain pour son œuvre Black Out. L’artiste français réalisera d’ailleurs une performance ouverte au public sur le toit du New York Palace le 4 mars au soir. Il s’agira, selon Renaud Auguste-Dormeuil « d’occulter chaque point lumineux par un point noir posé sur la surface vitrée de la fenêtre jusqu’à ce que les lumières de la ville disparaissent peu à peu, un travail réalisé de nuit ».

La galerie Jousse Entreprise fera un spécial vidéo focus avec Le Camp de Ariane Michel dont un précédent film Les Hommes, Grand prix au Festival international du documentaire de Marseille est sorti en salle en France en 2008.

Nathalie Karg fondatrice de Cumulus studio présentera sa troisième collection d’objects fonctionnels pour l’extérieur conçus par des artistes contemporains, ravie de la visibilité que va lui procurer sa participation à l’Armory show. Elle exposera sur son stand de Pier 94, des créations du sculpteur minimaliste américain Joel Shapiro.

L’Armory Arts Week

L’Armory Arts Week accompagnera, par des manifestations à travers New York, cette grande foire internationale. Les musées, galeries et studios de Brooklyn, Manhattan ou Long Island proposent, en semaine, des visites guidées souvent gratuites, des opérations portes ouvertes ou offrent des tickets à prix réduit et, même, le dimanche, un brunch.

À Chelsea par exemple, A High Line Art Walking Tour aura lieu le samedi 6 mars. Toujours le samedi et à Chelsea un Children’s Tour sera organisé par l’association No Longer Empty dans des studios d’artistes. Cliquez ici pour le programme complet.

D’autres évènements se dérouleront en marge de l’Armory Show comme Pulse New York.

Infos pratiques :

Pier 94 & 92
12th Av. & W 55 th St.


www.thearmoryshow.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related